Autres vues

Petites histoires des élections présidentielles - Hors série 32 de La Marche de l'Histoire

Qu'est-ce que l'élection présidentielle au suffrage universel direct, sinon la rencontre d'un homme et d'un peuple selon la formule de François Bayrou.

Choisissez la version que vous souhaitez

Version papier

9,95 €
9,95 €
En stock
Description du produit

Les grands scrutins de la Vème République à la loupe

Petites histoires des élections présidentielles

C’est une particularité française, qui étonne même certains de nos voisins occidentaux : l’élection au suffrage universel direct du président de la République. Précisément, ce qui caractérise le système politique français, ce sont les pouvoirs élargis de son président, puisqu’il est également le chef des armées. Or, ces dispositions constitutionnelles sont le résultat d’une grande histoire, autant que l’héritage de Charles de Gaulle. Il avait souhaité une  fonction présidentielle se situant au-dessus des partis, mais l’événement politique que représente l’élection présidentielle, tous les cinq ans depuis 2002, implique très généralement la structure des partis… et leur histoire propre. L’élection présidentielle : un grand moment de vie politique, des combinaisons complexes, où pourtant la médiatisation fait très souvent primer le slogan ou la « petite phrase » sur la profondeur idéologique. L’importance médiatique apportée à cette élection est telle, d’ailleurs, qu’elle occulte d’autres échéances dont les conséquences dans le quotidien des Français ne sont pas moindres. Peut-on dire alors qu’elle est un spectacle ? Certes non, puisqu’elle touche au réel. Un enjeu ? Très certainement, car chaque présidentielle 
engendre une préparation, des coalitions, des tensions, parfois des coups bats, des ralliements ou au contraire des trahisons. Avec, en toile de fond, les  espoirs, les attentes, les désillusions parfois, des Français. Se présente-t-on toujours dans l’espoir d’être président ? Ces dernières décennies, l’enjeu est surtout la représentation politique et, pourquoi pas, un ministère allié à la majorité présidentielle. On se présente pour gagner, ou pour faire poids. Et parfois, on crée la surprise. Léo Ferré, le chanteur et poète libertaire, chantait : « Ils ont voté et puis après »…

Origines & fondements de la Ve République

« La rencontre d’un homme et d’un peuple » : la formule de François Bayrou pour définir l’élection au suffrage universel direct du président de la  République, est sans aucun doute celle qui synthétise le mieux l’histoire qui a conduit à cette forme politique. Un mode d’élection du chef de l’État qui est l’aboutissement d’un processus qui devait en son temps « réconcilier la France avec elle-même », pour reprendre des mots gaulliens. Car ce scrutin  majeur, et la constitution de la Ve République qui en donne le cadre, sont l’oeuvre de Charles de Gaulle. Mais qu’y avait-il à réconcilier ? Selon quels  constats, quels principes ?

1965 & 1969 Les années gaulliennes

Le chaos de la guerre d’Algérie a permis le retour du général de Gaulle au pouvoir. Sous condition : l’application des grands principes énoncés lors du discours de Bayeux en juin 1946. Les institutions mises en place en 1958 octroient des pouvoirs étendus au président de la République, pour autant, elles ne prévoient pas initialement l’élection du président au suffrage universel direct. Cette évolution n’intervient qu’en 1962, pour être effective en 1965. On en connaît les conséquences : l’importance tant politique que médiatique accordée à l’échéance présidentielle. 

1974 Continuité ou changement

Le mandat de Georges Pompidou devait s’achever en 1976, mais sa maladie foudroyante précipite les événements et laisse, avec la victoire de Valéry Giscard d’Estaing, l’impression d’un changement de génération. Valéry Giscard d’Estaing entend représenter une France plus jeune et répondre à certaines de ses aspirations. D’autant qu’il a été élu d’une courte tête face à… François Mitterrand. 

1981-1988 Les années Mitterrand

Sa victoire en 1981 est historique. En cumulant deux mandats, il a présidé la France durant quatorze ans, une durée jusque-là inégalée. De fait, François Mitterrand a marqué la fin du siècle. Au fil des précédentes élections, nous avons assisté à certains de ses combats. Voyons maintenant son ascension, puis son maintien au pouvoir. 

1995 - 2002 Trahisons et séisme

La victoire manifeste de la droite aux élections législatives de 1993 amorce une nouvelle période pour la France. La fin crépusculaire du second mandat de François Mitterrand, l’affaiblissement du parti socialiste, en prise à la fois à une guerre de succession et aux scandales financiers, laissent vite deviner que la victoire aux élections présidentielles de 1995 ne se jouera pas à gauche. C’est pourtant un gouvernement de gauche qui conduira la France de la fin jusqu’aux premiers moments du XXIe siècle.

2007, 2012 & 2017 Le temps des quinquennats

Le 24 septembre 2000, les Français valident une modification de la Constitution, ramenant le mandat du président de la République de sept à cinq ans. Elle est ratifiée avec 73,21 % de « oui », mais lʹabstention est de 70 %. Les Français ne se sentent pas concernés et pourtant, ce « détail » n’en est pas un, puisqu’il superpose les élections présidentielles aux élections législatives, de sorte que le nouveau président peut compter sur une majorité à l’Assemblée nationale. Cela renforce le caractère présidentiel de notre régime politique…

Plus d’information
Plus d’information
Pays de fabrication France
Référence 13031-HI9 HS 32
Éditeur Diverti Editions
Nombre de pages 100
Nos clients ont aussi aimé
Avis
Rédigez votre propre commentaire
Ajouter votre commentaire :Petites histoires des élections présidentielles - Hors série 32 de La Marche de l'Histoire
Note

Les données personnelles recueillies vous concernant font l’objet d’un traitement effectué par Diverti Editions pour la finalité suivante : attribution d'une note - assortie d'un commentaire - à un produit. Les données sont conservées pendant toute la durée d'existence du produit dans le catalogue du site. Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de portabilité, d’effacement de vos données personnelles. Pour l’exercer, veuillez vous adresser à : Diverti Editions, 17, avenue du Cerisier Noir, 86530 Naintré ou contact@divertistore.fr. Politique de protection des données personnelles