Histoire
Autres vues

Les Collections de La Marche de l'Histoire 4 - Prisonniers célèbres

Description rapide

Dans ce numéro des Collections de La Marche de l'Histoire retrouvez une sélection des prisonniers les plus célèbres. Chaque personnage est replacé dans son contexte historique pour comprendre les raisons de son isolement.

9,90 €
En stock
Plus d’information
Pays de fabrication France
Référence 10780-HIN 04
Éditeur Diverti Editions
Description du produit

Au sommaire de ce numéro consacré aux prisonniers célèbres de l'Histoire :

- Socrate, Emprisonné Pour Penser

- Vercingetorix, prisonnier de rome

- Arminius, Otage Des Romains

- Renaud De Chatillon, Le Pire Des Prisonniers

- Jeanne D’arc, La Prisonniere Mythique

- Ludovico Sforza Le More, Du Mecenat A La Prison

- Marie stuart, histoire de famille...

- Philippe De Lorraine, Emprisonne Par Ordre Du Roi

- L’homme Au Masque De Fer, L’enigmatique Prisonnier

- Le Marquis De Sade, Folie Du Pouvoir

- Alexandre Soljenitsyne, L’ecrivain Du Goulag

- Al Capone, La Prison Grande Classe

- Martin Luther King, Emprisonne Pour Avoir Reclame Des Droits

- Mesrine, Ennemi Public

- Nelson Mandela, Madiba

- Marie-Antoinette, Du Trone A La Prison

- Napoleon Ier, La Prison Solitaire

- Alfred Dreyfus, La Prison Injustifiee

- Le General Giraud, L’affront A Hitler

- Rudolf Hess, Le Prisonnier De La Concorde

ET AUSSI...

- Les Croisades Et Les Croisés Vus Par Les Arabes
- Les Femmes Nazies Les Furies D’Hitler


Eloigner, mettre à l’écart de la société toute forme de menace pour sa stabilité par l’enfermement a toujours été le moyen le plus usité afin à la fois de préserver la société et sanctionner le contrevenant. Pour autant, l’emprisonnement, car c’est de cela dont il est question, n’est pas nécessairement la solution idoine. Les récidives, les erreurs judiciaires et l’inhumanité de certaines formes de détention agitent le débat public, notamment français depuis les années soixante-dix.

Certains prisonniers de guerre sont considérés comme des trophées militaires utilisés à des fins politiques, ce fut le cas de Vercingétorix. D’autres se sont rendus célèbres par leur rocambolesque évasion comme le général Giraud dans les premiers temps de la Deuxième Guerre mondiale. Dans de nombreux cas, notamment dans l’Antiquité, le prisonnier est un otage garant du respect de la trêve entre deux antagonistes, citons les cas d’Arminius de la tribu des Chérusque, d’Aétius, le Patrice des Romains captif des Huns. On emprisonne également pour des raisons politiques, les cas du marquis de Sade, de Soljenitsine, de Mandela, du Masque de Fer, de Jeanne d’Arc, de Marie-Antoinette en sont des exemples qui permettent de saisir la mentalité de leur époque, car les raisons de l’emprisonnement sont des renseignements précieux pour l’historien. Il apparaît que de tout temps, la prison est la réponse la plus courante à une situation qui perturbe l’organisation de la cité. Pour autant, la prison demeure encore à ce jour l’unique réponse à la criminalité comme ce fut le cas avec Jacques Mesrine. Pour autant, le cas de « l’ennemi public n° 1 » pose question : ne serait-ce pas la prison qui l’aurait métamorphosé en un véritable criminel ?

Vous pourriez également être intéressé par le(s) produit(s) suivant(s)
Avis
Rédigez votre propre commentaire
Seuls les utilisateurs sauvegardés peuvent soumettre leur avis. Veuillez vous connecter ou créer un compte

Les données personnelles recueillies vous concernant font l’objet d’un traitement effectué par Diverti Editions pour la finalité suivante : attribution d'une note - assortie d'un commentaire - à un produit. Les données sont conservées pendant toute la durée d'existence du produit dans le catalogue du site. Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de portabilité, d’effacement de vos données personnelles. Pour l’exercer, veuillez vous adresser à : Diverti Editions, 17, avenue du Cerisier Noir, 86530 Naintré ou contact@divertistore.fr. Politique de protection des données personnelles