Histoire
Autres vues

Les collections la marche de l'histoire hors-série n°3 - Cathédrales de France

Description rapide

Partez à la découverte des plus belles cathédrales de FRance dans ce hors-série n°3 des collections de la marche de l'histoire. Vous découvrirez 33 chefs-d'oeuvre romans et gothiques qui vous donneront des idées de visite.

Prix Spécial 7,63 € Prix normal 10,90 € -30%
En stock
Plus d’information
Référence 10670-HIN HS 03
Éditeur Diverti Editions
Description du produit

Edito :
Une cathédrale est, à l’origine, une église où se trouve le siège de l’évêque (la cathèdre) ayant en charge un diocèse. Dans les églises cathédrales, les évêques procèdent aux ordinations. Lorsqu’un évêque est invité par l’abbé d’un monastère, une cathèdre est disposée au fond du sanctuaire : l’église abbatiale devenant temporairement une cathédrale. Le siège épiscopal est considéré comme le signe et le symbole de la juridiction des évêques. La cathédrale n’est pas seulement une église dédiée au service du culte, elle conserve, surtout durant les premiers siècles du christianisme, le caractère d’un tribunal sacré, analogue à celui de la basilique antique. Ainsi les cathédrales demeurent jusqu’au XIVe siècle, des édifices à la fois religieux et civils. Le bâtiment
principal est celui qu’on remarque en premier mais il s’intègre dans un vaste complexe monumental, le groupe épiscopal.
Si la cathédrale est comme toute église d’abord la maison de Dieu, on ne s’y réunit pas seulement pour assister aux offices religieux, on y tient aussi des assemblées de nature politique ou commerciale, les considérations religieuses n’étant cependant pas dépourvues d’influence sur ces réunions civiles ou militaires. Marchés ou fêtes se tiennent aux portes de la cathédrale mais aussi dans sa nef ou ses bas-côtés qui accueillent la vie grouillante du peuple, des quêteurs, mendiants, auxquels se mêlent mauvais garçons et prostituées ou traînent chiens et cochons les jours de foire.
Dans la seconde moitié du XIIe siècle et au XIIIe siècle, l’épiscopat se renforce et entreprend de reconstruire ses cathédrales. La relative prospérité de l’économie et des finances royales, et l’appui fort de souverains forment un contexte favorable à ce projet (ce qui explique, pour l’essentiel, que les cathédrales sont construites sur le domaine royal). Le concours énergique des populations et l’activité développée par les établissements religieux allaient lui venir en aide.
Cependant, les chantiers de ces vastes constructions tardivement sorties de terre n’arrivèrent souvent pas à leur développement final ; ils s’arrêtent tout à coup. Si les cathédrales furent achevées, ce fut au prix d’efforts personnels d’évêques ou de chapitres qui emploient leurs propres biens pour terminer ce que la Foi et la fougue de toute une population avaient entrepris. Rares sont
les cathédrales qui ont été achevées telles qu’elles avaient été projetées. Le plus gros effort de construction fut entrepris entre les années 1180 et 1240.
Ce qui surprend aujourd’hui, c’est qu’en un temps aussi court on ait pu obtenir, sur un territoire aussi vaste, des résultats aussi surprenants. En effet, ce n’était pas seulement des manoeuvres qu’il fallait trouver, mais des milliers d’artistes qui, la plupart, étaient des hommes dont le talent dans l’exécution des oeuvres est pour nous aujourd’hui un sujet d’admiration. Nous vous proposons avec ce numéro spécial de partir à la découverte des 33 plus belles cathédrales de France. Venez avec nous découvrir ces livres de pierre…
Bonne lecture !

Au sommaire :
INTRODUCTION : L’ÂGE D’OR DES CATHÉDRALES.
ALBI – SAINTE-CÉCILE
AMIENS – NOTRE-DAME
ANGOULÊME – SAINT-PIERRE
AUCH – SAINTE-MARIE
AUTUN – SAINT-LAZARE
AVIGNON – NOTRE-DAME-DES-DOMS
BAYEUX – NOTRE-DAME
BAYONNE – SAINTE-MARIE
BEAUVAIS – SAINT-PIERRE
BOURGES – SAINT-ÉTIENNE
CHARTRES – NOTRE-DAME
CLERMONT-FERRAND – NOTRE-DAME-DE-L’ASSOMPTION
COUTANCES – NOTRE-DAME
LAON – NOTRE-DAME
LE PUY-EN-VELAY – NOTRE-DAME-DE-L’ANNONCIATION
LYON – PRIMATIALE SAINT-JEAN-BAPTISTE-ET-SAINT-ÉTIENNE
MARSEILLE – LA MAJOR
MENDE – NOTRE-DAME-ET-SAINT-PRIVAT
METZ – SAINT-ÉTIENNE
NANTES – SAINT-PIERRE-ET-SAINT-PAUL
NARBONNE – SAINT-JUST-ET-SAINT-PASTEUR
PARIS – NOTRE-DAME
PÉRIGUEUX – SAINT-FRONT
QUIMPER – SAINT-CORENTIN
REIMS – NOTRE-DAME
RODEZ – NOTRE-DAME
ROUEN – NOTRE-DAME
SENLIS – NOTRE-DAME
SENS – SAINT-ÉTIENNE
SOISSONS – SAINT-GERVAIS-ET-SAINT-PROTAIS
STRASBOURG – NOTRE-DAME
TRÉGUIER – SAINT-TUGDUAL
TROYES – SAINT-PIERRE-ET-SAINT-PAUL

Vous pourriez également être intéressé par le(s) produit(s) suivant(s)
Avis
Rédigez votre propre commentaire
Seuls les utilisateurs sauvegardés peuvent soumettre leur avis. Veuillez vous connecter ou créer un compte

Les données personnelles recueillies vous concernant font l’objet d’un traitement effectué par Diverti Editions pour la finalité suivante : attribution d'une note - assortie d'un commentaire - à un produit. Les données sont conservées pendant toute la durée d'existence du produit dans le catalogue du site. Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de portabilité, d’effacement de vos données personnelles. Pour l’exercer, veuillez vous adresser à : Diverti Editions, 17, avenue du Cerisier Noir, 86530 Naintré ou contact@divertistore.fr. Politique de protection des données personnelles