Autres vues

L'Art de l'Aquarelle 52 - Trouvez l'inspiration et l'envie de peindre !

Adressé aux passionné(e)s de dessin et de peinture, cet ouvrage vous invite à contempler les œuvres d'artistes du monde entier, qui nous font l'honneur de partager leur savoir-faire, leur amour de l'Art et leurs sentiments.

8,50 €
En stock
Description du produit

Paysage, art animalier, portrait et figure humaine, nature morte…

Comment les artistes professionnels et amateurs traitent-ils les grands sujets à peindre ? Plongez dans l'univers fascinant de l'aquarelle.

LES RENCONTRES D'ARTISTES :
Portfolio Dylan Scott Pierce : la faune en majesté.
Kourosh Aslani : ce talentueux aquarelliste iranien joue avec la perspective panoramique pour brosser des paysages atmosphériques.
Susy Soulies : cette artiste éprise de couleur se base sur un dessin construit et détaillé pour mener à bien ses natures mortes.
Ksenija Koloskova : une ambiance onirique se dégage des scènes urbaines de cette artiste moscovite.
Viktoria Prischedko : l’artiste russe nous convie à explorer des paysages émotionnels aux confins de l’abstraction.
Jean-Louis Aparicio : il travaille l’aquarelle sur sec depuis une dizaine d’années. Sa prédilection ? Des visages africains et des scènes de la vie courante.
Anne McCartney : des marines aux couleurs saturées par superposition de couches de couleur.
Peter Jablokow : Illustration architecturale et aquarelle, deux passions aux caractéristiques complémentaires que cet artiste américain combine avec bonheur.
Liu Yi : des portraits qui allient lyrisme, sérénité et esthétique éthérée, par un maître chinois de l’aquarelle.

DOSSIER PEINDRE LES PORTRAITS :
Trois artistes nous dévoilent leur conception du portrait, cet art de l’intime qui révèle autant la personnalité du modèle que de l’artiste.

LE CAHIER TECHNIQUE AQUARELLE :
- Janine Gallizia : Comment se re-motiver et retrouver l’inspiration.
- Christopher Reid : Rendre la lumière sur une fourrure animale.
- Chuck McPherson : Peindre en réserve à l’aide de ruban adhésif bleu.

Concours permanent : les résultats sur le thème de « L’action ».
Actualités : Une sélection des salons à venir.
L'actualité des artistes : toutes les infos concernant vos artistes préférés.
Appels à candidature, pour les concours à venir
Le gagnant du concours précédent : Daniel Delaunay.

EDITO :
Pour ce numéro, il nous a semblé pertinent de publier le large extrait d’une lettre qui nous a été adressée par une lectrice. Elle y partage des sentiments qui, nous le pensons, trouveront un écho chez beaucoup d’entre vous :

« Comme vous, je suis une passionnée de dessin et de peinture. Les circonstances font que je dessine et peins seule depuis longtemps. Cet isolement est parfois décourageant. Pour rompre cette solitude, je me suis décidée à franchir les portes de l’école d’art de ma ville. J’y ai intégré l’atelier de modèle vivant de Martin, professeur et artiste d’un incroyable talent. Il m’a rapidement fait progresser en dessin et m’a encouragée dans mon apprentissage de l’aquarelle. Hélas, cet élan a été rapidement stoppé par des problèmes de santé. Retour à la case départ ! Alors, pour traverser ces temps d’enfermement physique, moral et psychologique, j’ai canalisé mon énergie pour me perfectionner à l’aquarelle. […] J’ai plongé dans l’univers de la peinture par la seule fenêtre permise sur l’extérieur, Internet. J’y ai découvert de nombreux artistes confirmés œuvrant à la transmission de leurs connaissances. Je m’évadais de ce monde exhalant la peur. Je me focalisais sur tous les aspects de l’aquarelle à travers l’expérience des autres. La pression extérieure ne m’atteignait plus. Le calme et la sérénité revenaient. Je découvrais des approches distinctes et compréhensibles grâce à ces généreux artistes. Dessin, composition, peinture, le savoir collectif y est colossal, et la profusion parfois enivrante. J’ai commencé à changer mes habitudes. Puis Janine a initié Watercolour Renaissance à travers ses vidéos, ses cahiers techniques dans l’Art de l’Aquarelle et ses e-mails. […] Quel plaisir de sortir de ses habitudes, avec pour simple objectif de découvrir les possibilités infinies de l’aquarelle ! Un véritable lâcher-prise, une réinitialisation, une renaissance… Les mois ont passé. L’école a rouvert ses portes. Enfin ! Un stage d’aquarelle y était proposé. L’idée était toujours d’explorer de nouvelles voies. Patauger à nouveau, frotter, éclabousser, imprimer, diluer, gratter, décolorer, tremper, se passer du pinceau et simplement voir, ressentir, rire aux éclats, échanger des expériences, et partager ce qui se passe. Partager… n’était-ce pas ce sentiment qui me faisait le plus défaut et dont on nous a tous privés ? […] Cette nouvelle dynamique d’apprentissage m’invitait à penser autrement pour sortir du labyrinthe. Combien de fois avais-je reproduit la même erreur avant de trouver par hasard un épilogue acceptable ?
Est-il utile ici de préciser que cette démarche était aux antipodes de la spontanéité de l’aquarelle ? Une erreur reproduite indéfiniment ne devient une solution dans aucun domaine. Si je voulais m’améliorer, il fallait que je comprenne là où je voulais arriver et tout le chemin que je devais parcourir pour y parvenir. Intégrer les notions de composition, lignes, formes, masses, valeurs, couleurs… L’aquarelle m’a appris à lâcher prise. Les vieux réflexes sont remplacés par la réflexion et la sérénité. Depuis cette leçon de peinture et de vie, je prête attention à la réalité des choses. Les yeux grands ouverts, je contemple avec soin la beauté de la nature. S’imprégner de son atmosphère permet d’éliminer tout ce qui peut parasiter une belle émotion. Compartimenter les problèmes isole les difficultés pour mieux les dépasser : changer d’angle de vue, choisir des sujets plus simples, réduire ma palette de couleurs… Je suis sortie de ma bulle et j’ai accédé à un meilleur niveau en m’aventurant dans des chemins de traverse. Aujourd’hui, j’apprivoise mon propre style. J’ai enfin réalisé des aquarelles dont je suis fière. C’est une première victoire. La route est longue. Il y aura encore de nombreuses étapes à franchir. C’est aussi ce qui en fait son attrait. Ces premiers succès à l’aquarelle font des émules dans mon école d’art. De mon côté, j’ai mes premières commandes… C’est gratifiant pour tous et l’ambiance est positive.
Nous sommes en train de sortir d’un temps où nous avons tous été malmenés par des pressions extérieures épouvantables. Nous devons maintenant prendre soin de nous. L’aquarelle est un formidable outil pour plonger au fond de nous-même et en extraire le meilleur. Ne soyons pas soumis à des habitudes stupides ou contreproductives. Développons notre capacité à identifier les problèmes et à trouver des solutions. Nous nous émanciperons de nos peurs, nous ressentirons l’immense joie d’avoir franchi un palier que nous pensions hors de notre portée. Ouvrons la cage aux oiseaux ! »
Marielle.

Plus d’information
Plus d’information
Pays de fabrication France
Référence 13001-ADA 52
Éditeur Diverti Editions
Nombre de pages 100
Nos clients ont aussi aimé
Avis
Rédigez votre propre commentaire
Ajouter votre commentaire :L'Art de l'Aquarelle 52 - Trouvez l'inspiration et l'envie de peindre !
Note

Les données personnelles recueillies vous concernant font l’objet d’un traitement effectué par Diverti Editions pour la finalité suivante : attribution d'une note - assortie d'un commentaire - à un produit. Les données sont conservées pendant toute la durée d'existence du produit dans le catalogue du site. Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de portabilité, d’effacement de vos données personnelles. Pour l’exercer, veuillez vous adresser à : Diverti Editions, 17, avenue du Cerisier Noir, 86530 Naintré ou contact@divertistore.fr. Politique de protection des données personnelles