Beaux Arts
Autres vues

L'Art de l'Aquarelle 42 - Rencontrez les artistes

Description rapide

Dans ce beau numéro, nous avons rencontré Alexis Le Borgne, jeune prodige de l’aquarelle qui maîtrise tout aussi bien l’huile et le pastel. Trois artistes aguerris nous parlent de la façon dont ils réservent les blancs, Marnie Becker nous présente sa technique du «pointillisme moderne», et un hommage est rendu dans le portfolio à Charles Reid, l’immense aquarelliste qui nous a quittés cette année. Avec aussi deux face-face sur l’art du portrait humaniste et de la nature morte, une leçon d’hyperréalisme avec Mikhail Starchenko, la nature puissante et mystérieuse d’Anne Baron, et bien d’autres choses…

Prix Spécial 6,30 € Prix normal 9,00 € -30%
En stock
Plus d’information
Pays de fabrication France
Référence 10783-ADA 42
Éditeur Diverti Editions
Description du produit

Au sommaire :
CONCOURS DES LECTEURS
Les résultats sur le thème "Marines et bords de mer".
Le gagnant du concours précédent : Tamara Gross expose ses œuvres.
Elles ont gagné : Krystyna Lubanski et Chantal Fazio-Tiam, finalistes du concours lecteurs.

RENCONTREZ LES ARTISTES
Alexis le Borgne : retour sur le parcours d’un jeune artiste talentueux, dont la peinture mêle spontanéité, force et subtilité.
Révélations : Galina Gomzina, et Annick Malotaux.
Marnie Becker : le retour du pointillisme dans des sujets du quotidien.
Anne Baron : peindre la beauté d’une nature puissante et mystérieuse.
PORTFOLIO hommage : Charles Reid. L’artiste américain, décédé en juin dernier, a été une des figures les plus importantes de l’aquarelle aux XXe et XXIe siècles. Rendons ici hommage à un véritable maître dont l’influence se fait sentir aujourd’hui encore.
Mikhail Starchenko : l’hyperréalisme à l’aquarelle.
Ma dernière peinture : Sarah Yeoman et Olga Litvinenko, nos artistes coups de cœur, vous présentent leurs dernières peintures. 
Julie Gilbert Pollard : les paysages monochromes et évanescents, très peu pour elle. L’aquarelliste a fait des sites rocailleux son sujet de prédilection.
Jan Min : ce peintre de marines capture la beauté sensible et poétique des paysages embrumés.
Peggi Habets : découvrez ses nouvelles aquarelles.
Munkhbaatar Surentsetseg : passant avec aisance des paysages au portrait du monde secret des Mongols, ses tableaux donnent l’impression d’une douceur onirique.
Raghunath Sahoo : le réalisme poétique ou comment magnifier l’ordinaire, par un peintre amoureux de sa culture.

L'AQUARELLE ET LA TECHNIQUE
En thème, 3 artistes : comment réserver ses blancs.
Face-à-face entre 2 aquarellistes : John Cooney et Suzy Schultz, les artistes qui font du portrait un art humaniste.
Face-à-face : Domenico di Meco et Irina Zhunaeva, deux approches de la nature morte.
Chef-d'œuvre à la loupe : le jeune artiste Navin Tan, autodidacte, nous détaille son processus créatif à travers une œuvre.

ACTUALITÉS
Les Salons et expositions d’aquarelle à venir.
L’actu des artistes : toutes les infos concernant vos artistes préférés.
Retour sur la Biennale de Brioude 2019.
Appels à candidature : la liste des prochains concours internationaux.

EDITO
Turner et réseaux sociaux
Nous le savons tous : aujourd’hui, l’information circule à la vitesse d’un clic sur un clavier ou d’un effleurement sur un écran de téléphone. Une information, une photo ou une vidéo en chasse rapidement une autre et les réseaux sociaux sont désormais un puits sans fond abreuvé par ces torrents de données. Qui est en mesure aujourd’hui de savoir s’il s’agit d’un mal ou d’un bien ? Ne faudrait-il pas plutôt y voir une véritable révolution qui, ramenée à l’échelle de notre monde de l’aquarelle, est sans doute comparable à celle de l’invention de la peinture en tube ? C’est grâce à ces récipients hermétiques contenant de la peinture préalablement préparée et prête à l’emploi que le plein-air put prendre son envol, et donc l’impressionnisme, et donc l’art moderne. Dans ses fondements, l’aquarelle sur le motif est aujourd’hui pratiquée de la même manière que la pratiquait Turner et consorts : quelques pinceaux, quelques couleurs et un émerveillement devant un sujet, quel qu’il soit, vite converti en appétit à le traduire en peinture. En revanche, ce qui a changé aujourd’hui est bien la caisse de résonance que procurent les réseaux sociaux : nombreux sont les artistes de nos jours qui, leur aquarelle à peine sèche, en publient une photo, laquelle fera rapidement le tour du monde. La jeune génération d’artistes, à l’image d’Alexis Le Borgne, auquel nous consacrons un reportage dans ce numéro de L’Art de l’Aquarelle, a parfaitement assimilé cette nouvelle dimension de l’aquarelle : il consacre ainsi un temps important au référencement de son travail sur le net. Pour lui, comme pour bien d’autres, production et promotion vont de pair. Ce flux continu de données a parfois ses revers : il arrive ainsi que nous publiions dans nos pages certaines informations erronées. Un magazine n’a pas l’évanescence, ni la réactivité d’un fil d’actualités sur un écran, et certaines informations en notre possession au moment du bouclage du magazine peuvent s’avérer caduques lorsque ce dernier se retrouve entre vos mains, sans pourtant d’erreur de notre part. Nous en profitons donc pour présenter nos excuses à Martine Jolit, dont nous avons annoncé dans le dernier numéro une exposition qui fut finalement annulée. Nous nous excusons également auprès des personnes qui auraient fait le déplacement pour s’y rendre. Mais n’hésitez pas à nous faire part de vos prochaines expositions ou de vos coups de cœur, vus sur la toile ou « dans le monde réel » ; pour ce faire, une seule adresse : redaction@lartdelaquarelle.com. À sa manière, L’Art de l’Aquarelle, est aussi un réseau social, et nous serons ravis de mettre en avant le prochain Turner !

Le magazine d'Art des Aquarellistes

Vous pourriez également être intéressé par le(s) produit(s) suivant(s)
Avis
Rédigez votre propre commentaire
Seuls les utilisateurs sauvegardés peuvent soumettre leur avis. Veuillez vous connecter ou créer un compte

Les données personnelles recueillies vous concernant font l’objet d’un traitement effectué par Diverti Editions pour la finalité suivante : attribution d'une note - assortie d'un commentaire - à un produit. Les données sont conservées pendant toute la durée d'existence du produit dans le catalogue du site. Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de portabilité, d’effacement de vos données personnelles. Pour l’exercer, veuillez vous adresser à : Diverti Editions, 17, avenue du Cerisier Noir, 86530 Naintré ou contact@divertistore.fr. Politique de protection des données personnelles