Histoire
Autres vues

Jeanne d'Arc une héroïne Française - La Marche de l'Histoire Hors-Série n°11

Description rapide

Un numéro complet retraçant les différentes étapes de la vie de Jeanne d'Arc : de la bergère à la Sainte, de Doméry à Orléans. Personnage majeur de l'histoire de France, elle n'en reste pas moins un personnage meconnu car le grand public retient le plus souvent les victoires éclatantes et sa fin dramatique. Une édition passionnante pour explorer les différentes facettes de Jeanne d'Arc.

10,90 €
En stock
Plus d'information
Référence 9555- HI9 HS 11
Éditeur Diverti Editions
Description du produit

Jeanne, la bergère
De toutes les images de Jeanne d’Arc, la plus émouvante reste assurément celle de la fragile petite bergère, la pastourelle, disait-on alors, en garde du troupeau de brebis constituant le plus clair de la modeste fortune de ses parents. Nul n’a mieux illustré cette vision idyllique que l’évêque du XVe siècle Jacques Gélu, évoquant l’adolescente élevée et nourrie derrière son troupeau (en latin : adulescentulam puellam de post festante nutritam et ereptam). Une petite fille, donc, tôt mise au travail domestique et nécessairement privée d’une véritable éducation scolaire.

Jeanne, la guerrière
Si son exceptionnelle personnalité et sa fin tragique ont beaucoup fait pour inscrire Jeanne d’Arc dans la postérité, c’est sa contribution décisive à la guerre de Cent Ans qui en a fait la grande héroïne du roman national français. Et son rôle n’est pas que politique et symbolique : il est aussi militaire et stratégique.

Jeanne, la martyre
De toutes les images de Jeanne d’Arc, la plus émouvante reste assurément celle de la fragile petite bergère, la pastourelle, disait-on alors, en garde du troupeau de brebis constituant le plus clair de la modeste fortune de ses parents. Nul n’a mieux illustré cette vision idyllique que l’évêque du XVe siècle Jacques Gélu, évoquant l’adolescente élevée et nourrie derrière son troupeau (en latin : adulescentulam puellam de post festante nutritam et ereptam). Une petite fille, donc, tôt mise au travail domestique et nécessairement privée d’une véritable éducation scolaire.

Focus : Un crépuscule flamboyant. Rouen, la place du Vieux-Marché 

Jeanne, la sainte
Pour le voyageur arrivant dans le petit village de Domrémy en surplomb de la Meuse, la première découverte est fréquemment la belle basilique du Bois-Chenu, monument national de la reconnaissance française à Jeanne d’Arc, édifié à partir de l’an 1881, à proximité immédiate de ces champs et prairies où Jeanne entendit les voix ayant ouvert son épopée.

Jeanne, la légende
Il y a plus de six siècles que Jeanne d’Arc est née. Il y aura bientôt plus de six siècles que sa brève existence terrestre a pris fin. Non seulement sa légende n’a pas pris une ride, mais elle reste la personnalité la plus connue (et peut-être la plus populaire) de l’histoire, statut qui ne lui est guère disputé que par Napoléon Ier (si l’on fait abstraction du Christ, au regard de sa nature reconnue divine par tous les croyants).

Focus : Un héritage fragmenté et disputé. Quand Jeanne s’invite dans la compétition électorale.

DÉCOUVERTE TOURISTIQUE : La Lorraine
Discrète et tourmentée : riche d’une histoire très ancienne et d’une culture originale, la Lorraine est l’une des régions françaises dont l’histoire est la plus tourmentée. Attribuée en 843 à Lothaire, petitfils de Charlemagne, lors du fameux traité de Verdun, elle devient la Lotharingie ou Francie médiane, dont le territoire s’étend de la mer du Nord jusqu’au centre de l’Italie. « Régiontampon » entre la Francie occidentale (la future France) de Charles le Chauve et la Francie orientale (la future Allemagne) de Louis le Germanique, elle restera, jusqu’au XXe siècle, le théâtre d’affrontements sanglants entre ces deux puissances.

Focus : Nancy, miroir d’une Lorraine heureuse

Avis
Rédigez votre propre commentaire
Ajouter votre commentaire :Jeanne d'Arc une héroïne Française - La Marche de l'Histoire Hors-Série n°11
Note