Histoire
Autres vues

Impôts, radars, Linky - Mais où va l'argent ?

Description rapide

Retrouvez dans Dossiers secrets 5 des sujets d'actualité sur différents thèmes qui préoccupent les Français : où va l'argent des impôts et taxes, les gilets jaunes, le grand débat ... 

7,50 €
En stock
Plus d’information
Pays de fabrication France
Référence 10469-HIJ 05
Éditeur Diverti Editions
Description du produit

Au sommaire : 

- Actualités : politique et société, art, économie, nouvelles surprenantes du monde entier
- Fake news : idées reçues, le vrai et le faux
- Du côté de la loge : pourquoi tant de secrets, les frères sous Vichy
- L'illustre inconnu : Jacques Foccart l'Africain
- Le grand débat : peut-on légitimer la violence ?
- A l'ombre de l'Etat : moines de Tibhirine, une guerre des services secrets ?
- Quand l'Etat rackette le citoyen
- L'énigme littéraire : Lautréamont, à la poursuite du Maldoror
- Livres et films : notre sélection littéraire et cinématographique

Edito : 

Une question à double sens dans le cadre de la contestation inédite des gilets jaunes. D’un côté, la violence revendiquée par certains – ou justifiée sans être revendiquée – interroge. D’un autre côté, la pression fiscale et économique inédite que subissent les Français, mais également – de façon plus générale – les citoyens des pays capitalistes, est également une violence sociale. Faut-il rappeler que les 10 % des Français les plus riches détiennent aujourd’hui 51 % de la richesse nationale ? Aux USA, ils s’en arrogent…79 %. Ces écarts de richesse, alimentés par la cupidité résultant de l’opportunisme propre à notre espèce, aboutissent assez logiquement à des explosions sociales qui font trembler le pouvoir démocratique, celui qui a été mis en place par les urnes et qui est censé représenter le peuple, c’est-à-dire la majorité des citoyens. Mais cette démocratie représentative peine à raccrocher les wagons de ce train qui ne cesse de se distendre, même au prix de grands écarts intenables. De fait, les citoyens les plus démunis, et ceux qui craignent le basculement social, en viennent à douter que les élus oeuvrent effectivement pour et par le peuple. Les mouvements populistes ne cessent alors de grimper. Tendances politiques qui s’arrangent très bien des mouvements insurrectionnels, et donc de la violence, tant qu’il s’agit de déstabiliser l’adversaire puis de réprimer violemment les contestataires. Derrière cette crise, la finance : les États s’étant auto-obligés à emprunter sur les marchés financiers pour combler leurs déficits. Et derrière ce déficit abyssal, cette contradiction entre la nécessité de réduire les dépenses publiques et celle de développer des services publics. Du reste le pouvoir d’achat, réclamé par les gilets jaunes,obéit à la même logique : continuer à dépenser dans un monde consumériste tout en dénonçant les effets de ce capitalisme auquel ils contribuent pourtant. Qui, de la démocratie représentative ou du capitalisme fera les frais de cette crise ?

Vous pourriez également être intéressé par le(s) produit(s) suivant(s)
Avis
Rédigez votre propre commentaire
Seuls les utilisateurs sauvegardés peuvent soumettre leur avis. Veuillez vous connecter ou créer un compte

Les données personnelles recueillies vous concernant font l’objet d’un traitement effectué par Diverti Editions pour la finalité suivante : attribution d'une note - assortie d'un commentaire - à un produit. Les données sont conservées pendant toute la durée d'existence du produit dans le catalogue du site. Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de portabilité, d’effacement de vos données personnelles. Pour l’exercer, veuillez vous adresser à : Diverti Editions, 17, avenue du Cerisier Noir, 86530 Naintré ou contact@divertistore.fr. Politique de protection des données personnelles