Histoire
Autres vues

Histoire du Second Conflit Mondial 41 - Wunderwaffen, les armes de la dernière chance

Description rapide

Les scientifiques nazis possédaient une avance réelle dans de nombreux domaines scientifiques liés à l’armement, ainsi que dans celui des fusées longues portées ; cette avance était telle que l’URSS et les USA se livrèrent à une course farouche pour arriver les premiers sur les sites clefs de l’aéronautique nazie ; certains historiens virent d’ailleurs dans cet antagonisme les prémices de la Guerre Froide à venir… 

8,90 €
En stock
Plus d’information
Pays de fabrication France
Référence 10133-HI2 41
Éditeur Diverti Editions
Description du produit

AU SOMMAIRE

LES ACTUS EN BREF : Questionnement autour de la réédition de certains écrivains collaborationnistes

INTERVIEW : Le fascisme italien et la question juive

DOSSIER : Wunderwaffen, les armes miracles du Reich

FOCUS : Brigades internationales, la mémoire oubliée 

BATAILLE : La guerre russo-finlandaise ou l’affrontement de David contre Goliath 

ENQUÊTE : Guido von List et le pangermanisme, les racines occultes du nazisme 

MATÉRIEL : L'Iliouchine Il-2 Chtourmovik, « la Mort Noire »


EDITO

Si les livres du fameux Jacques Bergier ont popularisé l’idée d’une Allemagne nazie profondément en avance technologiquement sur les alliés ; ils comportent aussi beaucoup d’exagérations, voire de fantasmes. Il est cependant clair que les pères de l’aéronautique américaine, ceux par qui l’homme a pu fouler le sol lunaire, furent des ingénieurs allemands. Ils travaillèrent – parfois contraints, mais souvent de façon zélée – pour le Reich. Le cas de Werner von Braun en est la preuve la plus flagrante.

Les scientifiques nazis possédaient une avance réelle dans de nombreux domaines scientifiques liés à l’armement, ainsi que dans celui des fusées longues portées ; cette avance était telle que l’URSS et les USA se livrèrent à une course farouche pour arriver les premiers sur les sites clefs de l’aéronautique nazie ; certains historiens virent d’ailleurs dans cet antagonisme les prémices de la Guerre Froide à venir… En dépit de cette avance technologique, les nazis misèrent sur le moteur à réaction tandis que les américains avaient parié sur le nucléaire. Cette différence au niveau des options scientifiques permit aux alliés de remporter la victoire, mais transforma l’homme en apprenti sorcier !

La Guerre d’Espagne fut utilisée par les futurs principaux belligérants de la Deuxième Guerre mondiale comme un terrain d’entraînement, les Brigades Internationales reçurent du matériel soviétique, tandis que les troupes franquistes purent compter sur des corps expéditionnaires fascistes et nazis...

On a tendance à penser que le sort des populations juives dans l’Italie mussolinienne était bien moins pire que dans les pays occupés par l’Allemagne ; si le Duce a une politique ambiguë vis-à-vis des Juifs italiens, le mythe de l’« italiani brava gente » vole en éclat. Une interview du chercheur Jérémy Guedj.

Le nazisme n’est pas qu’une idéologie politique inspirée par le fascisme mussolinien, c’est une vision du monde qui fait table rase d’un passé honni pour le reconstruire sur des bases tirées d’une mythologie germanique transformée. Parmi les précurseurs de la supériorité d’une race aryenne, un certain Guido von List...

Vous pourriez également être intéressé par le(s) produit(s) suivant(s)
Avis
Rédigez votre propre commentaire
Ajouter votre commentaire :Histoire du Second Conflit Mondial 41 - Wunderwaffen, les armes de la dernière chance
Note

Les données personnelles recueillies vous concernant font l’objet d’un traitement effectué par Diverti Editions pour la finalité suivante : attribution d'une note - assortie d'un commentaire - à un produit. Les données sont conservées pendant toute la durée d'existence du produit dans le catalogue du site. Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de portabilité, d’effacement de vos données personnelles. Pour l’exercer, veuillez vous adresser à : Diverti Editions, 17, avenue du Cerisier Noir, 86530 Naintré ou contact@divertistore.fr. Politique de protection des données personnelles