Histoire
Autres vues

Histoire du Second Conflit Mondial 40 - Leningrad, 900 jours en enfer

Description rapide

La construction d’un train sur le lac Ladoga afin d’alimenter Leningrad fut un acte héroïque. Les marchandises étaient transportées vers la cité par camions circulant sur des « routes d'hiver » sur le lac gelé, et par bateaux l'été. Cette route fut appelée « la route de la vie », bien que plus d'un million de personnes périrent de faim pour la majorité d'entre elles. Les eaux gelées du lac permirent d'évacuer plus d'un million de personnes et d'acheminer des milliers de tonnes de vivres durant les 872 jours du siège de Leningrad par les troupes hitlériennes… 

8,90 €
En stock
Plus d’information
Pays de fabrication France
Référence 9987-HI2 40
Éditeur Diverti Editions
Description du produit

AU SOMMAIRE

LES ACTUS "EN BREF"
- Cinéma : Les Heures Sombres, de Joe Wright
- Drancy, au seuil de l’enfer : dessins de Georges Horan-Koiransky 

INTERVIEW : L’antisémitisme en France avant la Deuxième Guerre mondiale

DOSSIER : Le siège de Leningrad, 900 jours en enfer

ENQUÊTE : L’épopée des corps-francs, une matrice du national-socialisme ?

FOCUS : Les médecins de la mort, la science au service de la barbarie

MATÉRIEL : S-Boot, les vedettes lance torpilles de la Kriegsmarine

PORTRAIT : Vassili Zaïtsev, tireur d’élite à Stalingrad


EDITO 

En dépit des premiers jours de l’Opération Barbarossa, marqués par la fulgurance et la profondeur de la pénétration allemande en territoire soviétique, la guerre à l’Est constitua le glas de la suprématie allemande. Un front trop large, des problèmes de ravitaillement, l’hostilité du climat, la résistance acharnée des Soviétiques ; tous ces éléments mit bout à bout usèrent la Heer qui, à l’instar de la Grande Armée de Napoléon, s’enlisa dans une guerre perdue d’avance en dépit des succès du blitzkrieg.

Si, en dépit des atrocités commises par la SS, le courage des soldats allemands fut indéniable, il n’y eut pas que les Allemands qui eurent des héros ; la construction d’un train sur le lac Ladoga afin d’alimenter Leningrad fut un acte héroïque. Les marchandises étaient transportées vers la cité par camions circulant sur des « routes d'hiver » sur le lac gelé, et par bateaux l'été. Cette route fut appelée « la route de la vie », bien que plus d'un million de personnes périrent de faim pour la majorité d'entre elles. Les eaux gelées du lac permirent d'évacuer plus d'un million de personnes et d'acheminer des milliers de tonnes de vivres durant les 872 jours du siège de Leningrad par les troupes hitlériennes… 

S’il y a un domaine où la science nazie montra sa supériorité, c’est celui du matériel militaire, les vedettes rapide lance-torpilles ou Schnellboot furent développées dans le but de sécuriser les littoraux des territoires conquis, cet outil d’interception rapide se montra particulièrement efficace… 

Mais le nazisme – s’il est indubitablement lié à la notion de guerre – constitue une forme de dévoiement qui poussa l’homme dans des voies paroxystiques, l’Holocauste en constitue la manifestation la plus flagrante. L’histoire des « médecins de la mort » est révélatrice de la perversion d’un système qui industrialisa la mort jusqu’à transformer l’antagoniste en autre chose qu’un être humain ; retour sur les expériences médicales pratiquées par les médecins du Reich dans les camps de concentration… 

L’aventure des corps francs appartient à l’histoire du nazisme tant ces volontaires marqués par « l’esprit du front » participèrent, pour nombre d’entre eux, à la création de la fameuse SA (les sections d’assaut ou Sturmabteilung). Il faut relire les ouvrages d’Ernst von Salomon pour appréhender le chaos politique qui régna dans l’Allemagne de l’immédiat après-guerre. Retour sur une épopée désespérée qui fut à l’origine de la troisième voie politique que constitue le nazisme, un chemin qui mêle à la fois les aspirations nationalistes et les revendications sociales des déclassés de l’époque. 

Avis
Rédigez votre propre commentaire
Seuls les utilisateurs sauvegardés peuvent soumettre leur avis. Veuillez vous connecter ou créer un compte

Les données personnelles recueillies vous concernant font l’objet d’un traitement effectué par Diverti Editions pour la finalité suivante : attribution d'une note - assortie d'un commentaire - à un produit. Les données sont conservées pendant toute la durée d'existence du produit dans le catalogue du site. Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de portabilité, d’effacement de vos données personnelles. Pour l’exercer, veuillez vous adresser à : Diverti Editions, 17, avenue du Cerisier Noir, 86530 Naintré ou contact@divertistore.fr. Politique de protection des données personnelles