Facebook
Autres vues

Tout savoir sur les reines d'Egypte - Egypte Ancienne 44

160 pages pour ce numéro d'Egypte Ancienne qui vous permettront de rencontrer les Reines d'Egypte des plus célèbres aux plus secrètes

Choisissez la version que vous souhaitez

Version papier

9,03 € -30%
Prix Spécial 9,03 € au lieu de Prix normal 12,90 € -30% -30%
En stock
Description du produit

La Reine d'Egypte, pièce maitresse de la monarchie pharaonique

Ce numéro spécial est consacré aux reines d’Égypte. Immédiatement plusieurs grands noms viennent à l’esprit : Hatchepsout, Néfertiti, Néfertari…  Pourtant, les plus médiatiques ne sont pas forcément les plus remarquables et nous verrons qu’en dehors des célébrités incontournables, elles ont pratiquement toutes joué un rôle politique de premier plan. Mais toujours aux côtés de leur époux. En fait, ce qu’il important de comprendre, c’est que la monarchie dans l’Égypte pharaonique n’est pas uniquement le pharaon, mais le couple royal : c’est-à-dire le pharaon et la… ? Mais qui exactement ? Oui, car le terme « reine » – ou encore moins pharaonne – n’existe pas dans la langue de l’époque. Car la reine porte en fait le – ou les – titre(s) de « Mère du Roi », « Épouse du Roi », « Mère des enfants du Roi », « Soeur du Roi », « Fille du Roi »… Et cette « reine » d’Égypte est tout simplement une femme  indispensable à l’harmonie cosmique et terrestre si chère aux Égyptiens de l’Antiquité. Égale en droit et complémentaire dans ses attributions, respectée de tous, reconnue par les chefs d’État étrangers, elle est certes l’épouse aimante et la mère attentive, mais elle est aussi la cofi dente du roi et sa plus fidèle alliée.Au Nouvel Empire, les pharaons se font construire des grands temples consacrés à leur propre culte sur la rive occidentale de Thèbes. On les appelle les « temples de millions d’années » et leur fonction était d’avoir, dès le vivant du pharaon, un lieu de culte du roi divinisé et après sa mort, ce culte y était assuré, en principe, pour l’éternité. En s’associant très étroitement au dieu Amon, la divinité tutélaire de Thèbes, ces lieux de culte étaient au service du pouvoir royal. Le pouvoir du pharaon était théoriquement sans limite : il était choisi par les dieux pour gouverner les autres hommes et tout, absolument  tout, lui appartenait. Pourtant, ce monarque absolu d’essence divine n’était pas un despote : sa mission sur Terre, avant de rejoindre ses aïeux divins, était d’assurer l’équilibre du monde voulu par les dieux. Il devait avant toute chose faire régner la Maât, personnification de l’harmonie cosmique, de la justice, de l’équilibre des choses et repousser les forces du chaos. Le crocodile du Nil était, durant l’Antiquité, un redoutable saurien qui pullulait sur les rives du grand fleuve, représentant un danger mortel pour les populations. Pourtant, très tôt, il fit l’objet d’un culte qui perdura tout au long de l’époque  pharaonique et même jusqu’à l’époque ptolémaïque. Après le partage de l’empire d’Alexandre le Grand entre ses principaux généraux, deux grandes entités allaient se dégager et s’affronter de façon récurrente : l’Égypte lagide et le vaste royaume séleucide, qui comprenait quasiment toute la partie  orientale de l’empire. Au centre de  ces conflits, la Syrie était le principal théâtre d’opérations des Lagides et des Séleucides. Ces deux grands royaumes s’épuiseront mutuellement dans des guerres incessantes et, minés en outre par des querelles intrafamiliales, ils finiront par tomber dans l’escarcelle de Rome. La Cyrénaïque correspond à une partie de l’actuelle Libye et Cyrène, fondation grecque, est l’une des cités les plus prospères de la région. Avant l’arrivée des Grecs, les Libyens étaient identifiés comme l’un des peuples adversaires de l’Égypte et la Cyrénaïque fut constamment l’objet des convoitises des Égyptiens, puis des Perses et enfin des Lagides.

Cinq nouvelles tombes décorées très bien conservées découvertes à Saqqarah
Découverte de la cache d’un embaumeur à Abousir
Pharaons Superstars au Mucem à Marseille
Les actus à voir/à lire 
DOSSIER : LES TEMPLES DE MILLIONS D’ANNÉES Vincent Willaime, William Cevennit, Umbert Vasco
Des lieux de culte au service du pouvoir royal
Le pharaon La nature de son pouvoir Umberto Vasco
Sobek Le dieu crocodile Estelle Berlaire-Gues
Expo Pharaons Superstars au Mucem à Marseille 

DOSSIER LES TEMPLES DE MILLIONS D’ANNÉES Khéops, Néfertiti, Toutankhamon, Ramsès et Cléopâtre sont des noms qui nous sont familiers, des milliers d’années après la mort des souverains qui les ont portés. Mais qui se souvient aujourd’hui de Téti, des Sésostris ou de Nectanebo ? L’exposition « Pharaons Superstars » raconte comment quelques rois et reines de l’Égypte ancienne sont devenus, de nos jours, des icônes internationales, tandis que d’autres, qui ont connu leur heure de gloire dans l’Antiquité, sont presque tombes dans l’oubli. Au Nouvel Empire, les pharaons  le font construire de grands monuments cultuels sur la rive occidentale de Thèbes. Souvent appelés à tort « temples funéraires », car ils n’étaient pas des lieux de sépulture, leur fonction était d’avoir dès le vivant du pharaon un lieu de culte du roi divinisé, associé à Amon, la divinité thébaine tutélaire. Et après la mort du pharaon, son culte y était assuré pour l’éternité, ce que les Égyptiens traduisaient en donnant le nom de « temple de millions d’années ».
La Syrie antique, théâtre d’opérations des Lagides et des Séleucides Estelle Berlaire-Gues
Cyrène et la Cyrénaïque Des origines à la conquête romaine Estelle Berlaire-Gues
CIVILISATIONS MÉDITERRANÉENNES
DOSSIER SPÉCIAL
Reines d’Égypte
Reines d’égypte Grandes Épouses royales
La place des reines dans la monarchie égyptienne
Portraits de Reines 
Hatchepsout, La première grande femme dont l’histoire a gardé le nom
Néfertiti, la « Belle Inconnue »
Arsinoé II, Reine d’Égypte à l’époque des Ptolémée
Cléopâtre, la légende intemporelle 

Plus d’information
Plus d’information
Pays de fabrication France
Référence 13166-HI1 44
Éditeur Diverti Editions
Nombre de pages 100
Nos clients ont aussi aimé
Avis
Rédigez votre propre commentaire
Ajouter votre commentaire :Tout savoir sur les reines d'Egypte - Egypte Ancienne 44
Note

Les données personnelles recueillies vous concernant font l’objet d’un traitement effectué par Diverti Editions pour la finalité suivante : attribution d'une note - assortie d'un commentaire - à un produit. Les données sont conservées pendant toute la durée d'existence du produit dans le catalogue du site. Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de portabilité, d’effacement de vos données personnelles. Pour l’exercer, veuillez vous adresser à : Diverti Editions, 17, avenue du Cerisier Noir, 86530 Naintré ou contact@divertistore.fr. Politique de protection des données personnelles