Beaux Arts
Autres vues

L'Art de l'Aquarelle 48 - Inspirations artistiques

Description rapide

Découvrez les nouvelles règles du concours des lecteurs, et profitez des entretiens exclusifs réalisés pour vous avec plus de 12 artistes reconnus. Inclus : un cahier technique de 10 pages.

Prix Spécial 6,30 € Prix normal 9,00 € -30%
En stock
Plus d’information
Pays de fabrication France
Référence 11885-ADA 48
Éditeur Diverti Editions
Nombre de pages 100
Description du produit

Comment utiliser les couleurs et les textures pour développer son style artistique ?

Avec des reproduction d'œuvres de qualité et les commentaires des artistes, cet ouvrage vous ouvre les portes de la création et vous incite à peindre vos propres œuvres.

AU SOMMAIRE :

Le concours permanent : les résultats des votes des lecteurs sur le thème « Le printemps ».
Le gagnant du concours précédent : André Farnier.

LES RENCONTRES D'ARTISTES :
Révélation : Mady Constanty.
John Bayalis : Portraits, natures mortes, scènes de genre…, il insuffle dans ses œuvres hyperréalistes une forme de douce nostalgie.
Tatsiana Harbacheuskaya : Adepte des sujets floraux et des atmosphères éthérées, elle nous fait partager son approche intuitive.
Maryse Louis : Une peintre animalière qui nourrit une passion pour les félins comme pour l’aquarelle…
Brian Smith : Ambiances chaudes et froides travaillées par touches légères et par superposition de lavis.

Portfolio : Ken Call
L’artiste américain peint des portraits et des groupes de personnages aux enchevêtrements complexes de formes.

Abdelatif Bensalah : Capturer l’âme de l’Algérie dans des œuvres qui racontent à la fois des souvenirs et des histoires humaines.
Andy Evansen : Un peintre de plein air qui aime aborder tous les sujets, et passé maître dans l’art de retranscrire les ambiances.
Shuang Li : C’est en apprenant de ses échecs que l’on peut réellement mener notre peinture à un autre niveau, nous explique l’artiste.
Ada Florek : Elle aime mettre en scène des objets devant des fonds décoratifs et les présenter sous leur meilleur jour possible.
David Lobenberg : Une explosion de couleurs pour des portraits puissamment évocateurs.
Marina Legovini : Cette ancienne céramiste nous livre sa vision abstraite du paysage.

CAHIER TECHNIQUE :
Wei Xin Lin : Une approche poétique de sujets floraux.
Robert O’Brien : Représenter la lumière et les textures.
Julio Jorge : Portraits réalistes de personnes âgées.
Jansen Chow : La lagune de Venise dans une simplification des couleurs.
Lynn Pratt : Approche colorée d’un sujet hyperréaliste.

L’actualité des artistes : toutes les infos concernant vos artistes préférés.
L'actu des salons : une sélection des événements à venir.

EDITO
À l’heure où nous écrivons ces lignes, les dates de réouverture des musées, salles d’exposition, de spectacles, de concerts et autres lieux culturels restent encore incertaines. Plusieurs festivals d’aquarelle – et non des moindres – qui devaient avoir lieu ce printemps et cet été ont été repoussés, voire tout simplement annulés. D’autres événements de rentrée, pariant sur une réouverture prochaine – on hésite à parler de « retour à la normale » – ont maintenu leur programmation. Si cette période singulière est évidemment un coup dur pour les artistes et les structures qui permettent de les accueillir et de les exposer, elle aura néanmoins permis de mettre en lumière deux éléments importants.
Le premier est la grande résilience des aquarellistes, ainsi que leur capacité d’adaptation. À l’instar des entreprises touchées de plein fouet par le covid, nombreux sont les artistes qui se sont tournés vers les outils numériques pour poursuivre leur activité. Zoom, l’outil de visioconférence, est ainsi passé de 10 millions d’utilisateurs quotidiens en décembre 2019 à plus de 300 millions en avril 2020. Parmi ceux-ci, combien d’artistes ? Stages en ligne, démonstrations en direct, expositions virtuelles…, les aquarellistes ont démontré leur grande réactivité et le contexte particulier que nous connaissons depuis plus d’un an leur a permis d’accroître leur présence en ligne.
Pour autant, et il s’agit là du second point, cette numérisation est-elle suffisante en soi ? Il va de soi que non. L’arrêt ­brusque et soudain de toutes les manifestations d’aquarelle a permis de prendre conscience de l’importance de ce maillage d’expositions, de stages et autres démonstrations qui constitue le cœur même de l’aquarelle. Si ces événements existent et perdurent depuis des années, c’est le plus souvent grâce à la motivation et au dévouement de multiples bénévoles enthousiastes – bien souvent artistes eux-mêmes – qui se consacrent sans relâche à leur passion. Eux aussi, au même titre que les artistes, pâtissent de ce contexte hors-norme. Et la meilleure manière de les remercier – tout comme il faudra également féliciter les artistes d’avoir su traverser cette crise – sera de nous rendre dans les nombreux salons et expositions d’aquarelle qui, c’est une certitude, ouvriront à nouveau leurs portes.
Bonne lecture,
Laurent Benoist.

Avis
Rédigez votre propre commentaire
Ajouter votre commentaire :L'Art de l'Aquarelle 48 - Inspirations artistiques
Note

Les données personnelles recueillies vous concernant font l’objet d’un traitement effectué par Diverti Editions pour la finalité suivante : attribution d'une note - assortie d'un commentaire - à un produit. Les données sont conservées pendant toute la durée d'existence du produit dans le catalogue du site. Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de portabilité, d’effacement de vos données personnelles. Pour l’exercer, veuillez vous adresser à : Diverti Editions, 17, avenue du Cerisier Noir, 86530 Naintré ou contact@divertistore.fr. Politique de protection des données personnelles