Beaux Arts
Autres vues

Art Animalier - Le chat dans l'Art Contemporain

Description rapide

Vous découvrirez dans ce magnifique livre d'art, le second tome de l'Art Animalier consacré à aux Maîtres et Artistes Contemporains, des peintures et sculptures de différents artistes.

40,00 €
En stock
Plus d'information
Référence 8508-2128
Nombre de pages 176
Format 24 x 32 cm
Éditeur Éditions Abbate Piole
Code barre 9782917500132
Description du produit

L’Art animalier est le dernier rempart des espèces tant menacées par l’homme. Sans les planches de Jean-Jacques Audubon (1785-1851) nous ignorerions tout de la beauté du pic à bec d’ivoire, du grand pingouin, du canard du Labrador. Depuis sa description des Oiseaux d’Amérique, huit espèces sont éteintes et quinze très menacées. Le premier volume regroupe peintres et sculpteurs venant de France, Belgique et Hollande. Ils ont en commun le souci de sensibiliser le public au devenir de l’espèce animale à l’aide de leurs pinceaux, couteaux, ciseaux et burins. Chacun, à travers son propre style, saisit l’instant décisif pour traduire la vie. Qu’ils soient domestiques, sauvages ou disparus, l’artiste témoigne de la beauté et du respect que les animaux doivent nous inspirer.

Sur la toile ou la matière à sculpter, il faut accrocher l’instant, figer la mouvance de la ligne, museler les formes, plaquer l’attitude, tout en donnant l’illusion du mouvement. Un chat endormi n’est-il pas balloté par ses rêves ? Ses yeux tournent dans leur orbite, clignotent, sa queue remue, dessine dans l’espace des points d’interrogation, son corps est traversé de soubresauts, vifs, électriques. Il est plus reposant de peindre Bastet, Freya, et toute autre divinité statufiée à laquelle le chat est lié. Jamais identique d’un instant à l’autre, le chat ne pouvant être observé dans son intégralité tant il est «ondoyant et divers» pour reprendre Montaigne au sujet de l’être humain, est une énigme. L’artiste, dans son bonheur de créer, souffre pour atteindre ce qu’il voudrait être parfait, à l’image du chat. Outre la forme, il faut introduire la couleur, appliquer l’homochromie ou bien distribuer les ombres, les nuances, les reflets. La robe féline, éclaboussée par la lumière, léchée par le soleil, avec ses mille et une teintes, ses couleurs précises chez le chat de race, avec ses motifs allant des rayures aux mouchetures, inattendues et multiples chez le chat de gouttière, exige une grande maîtrise. Le pinceau sculpte le poil, fourrure longue, courte, mi-longue, ou bien simple duvet. La précision est au millimètre près.
Brigitte Bulard-Cordeau Journaliste-Écrivaine

Avis
Rédigez votre propre commentaire
Ajouter votre commentaire :Art Animalier - Le chat dans l'Art Contemporain
Note