Beaux Arts
Autres vues

Après l'impressionnisme – DVD

Description rapide
Trois films à la découverte de trois artistes majeurs : Les Jardins publics (Edouard Vuillard), Un dimanche après-midi à la Grande-Jatte (Georges Seurat), et Décoration pour la baraque de La Goulue (Henri de Toulouse-Lautrec)…
22,00 €
En stock
Plus d'information
Référence 264-213
Code barre 3346030012154
Langue(s) français, anglais, allemand, italien, espagnol
Durée 90 min
Éditeur Montparnasse
Description du produit
Trois films à la découverte de trois artistes majeurs  : Les Jardins publics (Edouard Vuillard), Un dimanche après-midi à la Grande-Jatte (Georges Seurat), et Décoration pour la baraque de La Goulue (Henri de Toulouse-Lautrec). Une série de films consacrés aux grands tableaux de l’histoire de la peinture. Grâce aux plus récentes techniques de l’animation vidéo, les secrets des images sont racontés comme autant d’aventures dans le plaisir de la découverte. Édouard Vuillard « Les allées du souvenir » Les jardins publics, sont une série de neuf panneaux peints en 1874. Cinq panneaux sont au musée d’Orsay, trois sont dans d’autres musées, le neuvième a disparu. Sous l’apparente simplicité des thèmes se cache une multitude d’énigmes historiques et techniques. Les outils vidéos permettent d’en élucider quelques-une et même de recomposer le panneau disparu. Le déchiffrage d’une toile de Vuillard plonge le spectateur dans une curieuse aventure pleine de rebondissements. Georges Seurat « l’Utopie orange vert pourpre » En 1886 a lieu la dernière exposition des impressionistes. Un inconnu de 26 ans, Georges Seurat, expose une toile de très grande taille, Un dimanche après-midi à la Grande Jatte. Une lumière étonnante, un fourmillement de petites tâches, un paysage traité de façon classique mais peuplé de personnages caricaturaux : la toile fait un peu scandale. Elle provoquera la naissance d’un groupe, les néos-impressionistes et surtout, marquera toutes les générations ultérieures : fauves, cubistes, futuristes. Henri de Toulouse-Lautrec « Une légende fin de siècle » La Goulue, célèbre danseuse de cancan commande à son ami Toulouse-Lautrec deux panneaux pour décorer sa baraque. Les deux plus grandes toiles réalisées par le peintre auront un destin rocambolesque. Revendues, découpées en morceaux par un marchand indélicat, elles seront recomposées en 1929. Comme Manet et Degas, le peintre utilise la technique de la peinture à l’essence : les pigments, privés d’huile, sont très mats, mais en même temps beaucoup plus fragiles.
Avis
Rédigez votre propre commentaire
Ajouter votre commentaire :Après l'impressionnisme – DVD
Note