Facebook

Tuto facile : rose à l’aquarelle pour débutants

Voici en quelques étapes les précieux conseils de l'aquarelliste Marie-Pierre Le Sellin pour retranscrire les teintes subtiles de la fleur, notamment par l'utilisation de couleurs chaudes à l’aquarelle ; Vous allez impressionner votre entourage !

Le matériel pour peindre :

• Feuille de papier aquarelle 300 g, de 40 x 40 cm.

• Gomme à masquer et vieux pinceau rond et fin pour l’appliquer.

• Crayon graphite pour l’esquisse du sujet

• Pinceau aquarelle en poils de martre n° 2 : C’est le pinceau le plus équilibré et le plus universel.

• Pinceaux aquarelle à lavis de plusieurs tailles. Le pinceau à lavis se distingue par sa grande réserve d’eau. Il permet de poser de larges aplats réalisés avec beaucoup d’eau et appliqués d’un geste large.

La palette de couleurs à l’aquarelle

 • Jaune citron

• Jaune de cadmium moyen

• Orange de cadmium

• Rouge de cadmium clair

• Magenta quinacridone

• Violet Winsor

• Indigo ou gris de Payne

• Vert de Hooker

palette-couleurs-demo-rose

Si vous débutez à l'aquarelle, sachez que :

– Les tailles de pinceaux aquarelle varient de 0 (extrafin) à 30 (très épais), voire plus selon les marques et les gammes.

– Le papier aquarelle s’utilise principalement en deux grammages (300 et 640 g), pour supporter l’apport d’eau sur la feuille. Le premier est le plus courant tandis que le second rend bien la puissance des cou-leurs, à condition de bien l’utiliser et de calculer la pose du pigment.

– La gomme à masquer permet de créer des réserves sur certaines parties du dessin et éviter qu’elles ne soient colorées.

– Un lavis est un mélange d’eau et de couleur plus ou moins diluée, appliqué de façon uniforme sur toute ou une partie de la composition.

– Pour faire fuser les couleurs à l’aquarelle, vous devez effleurer et non écraser la couleur sur le papier. Après la pose d’un lavis, le papier est maintenant mouillé : déposez des pointes de pigment et regardez les couleurs fuser.

3 astuces pour apprendre à manier la gomme à masquer

1. N’utilisez jamais un de vos beaux pinceaux, cela l’abîmerait.

2. Organisez-vous pour peindre le plus vite possible autour des zones réservées.

En effet, certains types de gommes à masquer séchant et pénétrant dans le papier, il est très difficile de les ôter. Aussi, démasquez ces zones dans les 24 h, 48 heures maximum.

3. Posez la gomme au cas par cas, juste avant de peindre, et ôtez-la dès que la zone est peinte et sèche.

Votre tuto de rose à l’aquarelle - Spécial débutants : L’esquisse de votre fleur à imprimer !

1. J’exécute un dessin léger au crayon graphite pour éviter que le trait reste visible sous la peinture

Spécial débutants : l'esquisse de votre fleur à imprimer !

esquisse-fleur-a-imprimer

2. La pose de la gomme à masquer. J’ajoute quelques gouttes d’eau sur les pétales du premier plan et je les réserve à la gomme à masquer en utilisant un vieux pinceau. J’attends que la gomme soit sèche, puis je mouille toute ma feuille deux fois.

pose-de-la-gomme-a-masquer

« Dans ce tuto, je vais réserver les revers de certains pétales sans utiliser de gomme à masquer pour éviter d’avoir des contours trop nets. »


 3. La fleur reçoit ses premières couleurs. Je prépare mes couleurs aquarelle en ajoutant quelques gouttes d’eau dans mes godets pour les liquéfier. Je commence par le jaune, en en ajoutant davantage dans les creux des pétales. La couleur déborde mais elle va éclaircir en séchant, cela n’est pas très grave.

fusion-des-couleurs-aquarelle

4. J’ajoute le magenta et je laisse fuser les couleurs aquarelle. Je pose du pigment plus intense avant que le papier ne sèche puis je laisse sécher. Ainsi, le blanc du papier a quasiment disparu, sauf sur certains revers de pétales.

pétales-premier-plan

5. Je peins les pétales du premier plan car je veux ôter la gomme sur les gouttes d’eau assez vite. Je mouille les pétales un par un, j’ajoute les pigments et je laisse fuser l’aquarelle.

« Je souhaite donner à cette aquarelle l’impression que la lumière vient de l’intérieur de la fleur. C’est pourquoi j’ai choisi une gamme de couleurs aquarelle voisines les unes des autres, qui se complètent et s’harmonisent. »

Dessous-des-petales

6. Le dessous des pétales. Pendant que cela sèche, je travaille le dessous des pétales du cœur de la fleur. Je mouille puis je pose les pigments aquarelle selon l’intensité voulue et je laisse fuser. Je commence par le jaune de cadmium moyen puis j’ajoute l’orange et le rouge.

Assombrir-dessous-petales

7. Pour assombrir le dessous des pétales de la fleur, je vais utiliser de l’orange de cadmium et du rouge de cadmium. J’obtiens une teinte intense et lumineuse.

pétales-premier-plan

8. Je laisse sécher le cœur de la fleur puis je travaille les pétales du premier plan, plus roses. Les surfaces étant assez grandes, je les mouille un à un avant de poser les couleurs. En revanche, j’évite de peindre deux pétales situés l’un à côté de l’autre pour que les couleurs aquarelle ne se mélangent pas.

Lavis-aquarelle-fleur

9. Je reviens plusieurs fois en lavis aquarellés successifs sur la fleur pour obtenir une intensité de couleur maximale. Le pétale du premier plan étant arrondi sur lui-même, il faut créer un fort contraste avec le bord du pétale situé au-dessus. Je pose une ombre portée pour accentuer cet effet.

Couleur-bordure-angles

10. Dans les angles, je pose un mélange d’aquarelles violette et indigo donnant un noir coloré chaud et intense qui fait ressortir au mieux la bordure rose clair des pétales extérieurs.

Ombres-colorees-petales-fleur

11. Je reprends les ombres colorées des pétales car ils s’éclaircissent beaucoup en séchant. Régulièrement, je regarde mon aquarelle dans son ensemble pour reprendre une ombre, souligner une lumière.

Retrait-gomme-a-masquer

12. Retrait de la gomme à masquer. J’ôte la gomme à masquer sur les gouttes d’eau en frottant avec le doigt. Elle roule et s’enlève facilement.

Peindre-gouttes-rosee-rose

 13. Les gouttes d’eau. Je peins toutes les gouttes en variant les teintes aquarelle selon la couleur des pétales où elles sont posées (voir comment peindre une goutte d'eau à l'aquarelle).

Bouton-de-rose

14. Le bouton de rose. Je travaille le bouton de la fleur dans l’angle supérieur gauche, qu’on aperçoit à peine mais qui laisse entrevoir la chair rose des pétales sous le vert du bouton. Je pose des couleurs auqarelle jaune citron et vert de Hooker, en laissant une bordure blanche pour le très fin duvet bordant le jeune bouton.

Fond-violet-indigo

15. Sur le bord supérieur, je peins le fond de mon aquarelle avec un mélange de violet et d’indigo.

cœur-fleur-aquarelle

16. Le cœur de la fleur. Je termine mon aquarelle en peignant le cœur de la fleur. Pour ce faire, j’utilise un petit pinceau à lavis puis, pour les espaces plus étroits, le pinceau en martre. Ceci afin de ne pas faire couler trop d’eau et noyer tous les pétales sous une couleur mal disposée. Il faut, comme pour le reste de la fleur, protéger les extrémités des pétales de manière à ce qu’elles restent claires.

final-tuto-aquarelle-fleur

17. La finalisation de la fleur. J’alterne zones d’ombre et de lumière. J’utilise les couleurs du cœur, soit le jaune, l’orange et le rouge de cadmium. J’ajoute quelques gouttes de magenta pour intensifier le cœur de la fleur et terminer mon aquarelle.

Et voilà, votre tuto de rose à l'aquarelle est terminé !

Grâce à ce pas à pas facile de fleur à l’aquarelle, vous avez appris à manier pinceaux, couleurs, gomme à masquer, et à vous approprier un début de vocabulaire propre à l’aquarelle : peindre des ombres portées, mouiller la feuille, réaliser un lavis, travailler les zones d’ombre et de lumière. Si vous êtes débutants, n’hésitez pas à faire et refaire cette peinture pour vous exercer et gagner en savoir-faire !

A lire également : Comment peindre une goutte d'eau à l'aquarelle

rose-a-l'aquarelle-pour-débutants