Science
Autres vues

Aliens n°32 - Ovnis et Conscience, quels sont les liens ? Une nouvelle approche du phénomène alien

Description rapide

Ce nouveau numéro aborde les liens possibles entre l’espèce humaine et les extraterrestres selon une nouvelle approche du phénomène alien. Les extraterrestres essaient-ils d'entrer en contact avec nous ? Et aussi d'autres enquêtes et dossiers secrets sur le KGB, sur le chevalier noir, les exoplanètes…

9,00 €
En stock
Plus d'information
Référence 9557- SC1 32
Éditeur Diverti Éditions
Description du produit

Un cortège exceptionnel d’exoplanètes 
Sept planètes de taille terrestre et de température modérée gravitent autour de l’étoile Trappist-1. Mieux : au moins trois d’entre elles sont dans des conditions compatibles avec la présence d’eau liquide en surface. C’est ce qu’a découvert une équipe internationale impliquant des chercheurs du CNRS, du CEA et de l’UPMC au Laboratoire d’astrophysique de Bordeaux (CNRS/Université de Bordeaux), au Laboratoire de météorologie dynamique (CNRS/UPMC/École polytechnique/ENS) et au laboratoire Astrophysique, instrumentation et modélisation (CNRS/CEA/Université Paris Diderot).

En couverture : OVNIS et CONSCIENCE 
Afin de rendre compte de l’origine du phénomène OVNI, divers ufologues se sont éloignés de l’hypothèse extraterrestre pour privilégier diverses spéculations qui, selon eux, sont plus à même de rendre compte de la nature réelle du phénomène. Plutôt que de mettre en avant l’hypothèse extraterrestre, qu’ils appellent ironiquement l’HET « tôles et boulons », ils invoquent des entités « fluidiques », « énergétiques » ou « éthériques », des entités manipulatrices, un prétendu « système de contrôle », la conscience de Gaïa, etc. Pour ces gens-là, les OVNIs ne peuvent être dissociés du monde du paranormal en général. Ils font des rapprochements avec d’autres manifestations relevant de « l’extraordinaire », les OVNIs n’étant, selon certains de ces spéculateurs, qu’un aspect particulier de diverses manifestations qui seraient dues à une catégorie unique d’entités qui tromperaient les sociétés humaines… 

Les dossiers secrets du KGB : Les Russes ont-ils découvert la tombe d’un extraterrestre ? 
La fabuleuse histoire de la découverte faite dans une tombe égyptienne par le KGB ! Nous avons ici le récit exclusif d’un membre de cette expédition qui a désiré garder l’anonymat pour des raisons évidentes. « Les objectifs de ces missions étaient de trouver des connaissances laissées par une race avancée… J’ai été l’un des premiers que le KGB a recruté. Je ne crois pas que les soldats ont réalisé l’importance de ce qu’ils regardaient. Nous avions des ordres auxquels nous devions obéir. La première preuve matérielle d’une forme de vie humanoïde extraterrestre. Le contact avec des forces extraterrestres à une époque reculée dans un ancien pays. Souvenez-vous, personne ne doit connaître mon nom ».

Le « Chevalier Noir » Un satellite alien ?
Il ne s’agit pas d’un quelconque chevalier tout droit sorti du Moyen Âge. Ce Chevalier Noir est d’une autre nature, d’une nature que les scientifiques ont du mal à identifier. En fouillant sur le net en quête de photos et de renseignements, je suis arrivé à « retracer » cette histoire qui semble surgie tout droit d’un livre de science-fiction ! Un objet inconnu en orbite longue autour de la Terre defraie la chronique depuis la fin du XIXème siècle. Longue car il reviendrait à son point de départ tous les 15 à 20 ans. Sa première manifestation « moderne » se situe à l’aube du XXème siècle. Et c’est un génie méconnu qui en parle : Nikola Tesla. En 1899, alors qu’il se trouve à Colorado Springs, il développait un équipement de transmission radio à haute tension. Il annonce qu’il a capté un signal inconnu et répété périodiquement. Il a d’abord pensé que ce signal provenait de Mars. Plus tard, il revoit son annonce et signale qu’il vient « d’un point de l’espace ».

Avis
Rédigez votre propre commentaire
Ajouter votre commentaire :Aliens n°32 - Ovnis et Conscience, quels sont les liens ? Une nouvelle approche du phénomène alien
Note