Histoire
Autres vues

Hors-série Egypte Ancienne n°5 - Tout savoir sur l'Egypte Ancienne

Description rapide

Des grandes pyramides à Cléopâtre, parcourez l'histoire de l'Egypte Ancienne et redécouvrez l'histoire du mythe éternel d'Isis et d'Osiris, Ramsès II le pharaon des pharaons.

13,50 €
En stock
Plus d'information
Référence 9118-HI1 HS 05
Éditeur Diverti Éditions
Description du produit

Chronologie de l’histoire de l’Égypte antique P.6

Le plateau de Gizeh - Les grandes pyramides et le grand sphinx P.8

L’Égypte au temps de Toutankhamon P.18

Le Livre des Morts et les Grands Initiés de l’Égypte antique P.30

Momification et embaumement - Les portes de l’éternité P.40

La Vallée des Rois P.48

Les femmes en Égypte ancienne P.54

Pharaon et le pouvoir P.66

Ramsès II le Grand - Le pharaon des pharaons P.74

Les Dix Plaies d’Égypte - Fondements historiques de ce mythe biblique P.84

Isis et Osiris - Histoire d’un mythe éternel P.96

Interview Florence Quentin : Isis, un mystère flottant à travers les âges P.106

Akhenaton - Le premier monothéisme de l’histoire ? P.114

Karnak - Un musée en plein-air P.126

Cléopâtre - La dernière reine d’Égypte P.136

L’expédition d’Égypte - Les débuts de l’égyptologie P.148


EDITO

L’Égypte pharaonique est une des plus fascinantes périodes de l’histoire de l’humanité et cette fascination dépasse très largement le cadre des spécialistes pour susciter à juste titre l’émerveillement d’un public très large. Cette sélection d’articles couvrant des sujets divers propose d’en faire le survol.
D’abord, en présentant quelques règnes emblématiques: Akhenaton, Toutankhamon, Ramsès II, Cléopâtre. Akhenaton est une figure controversée: présenté comme un grand mystique précurseur du monothéisme, il a surtout concentré tous les pouvoirs entre ses mains en utilisant les fi celles de  l’extrémisme religieux. S’il ne fut qu’un pharaon mineur, la postérité de Toutankhamon, son successeur, est directement liée à la découverte de son tombeau, en 1922, par Howard Carter. Tous les autres tombeaux ou presque ayant été pillés depuis l’Antiquité, son trésor funéraire retrouvé intact est en effet une des plus fabuleuses découvertes archéologiques de tous les temps. Ramsès II, que la tradition biblique associe à Moïse et à l’Exode, est probablement le plus connu des pharaons. Grand roi bâtisseur, il gouverne une Égypte à l’apogée de sa puissance. Trop souvent présentée comme une beauté  fatale et manipulatrice débauchée, Cléopâtre, la dernière reine d’Égypte, était surtout une femme politique consciente de ses responsabilités et de ses limites. À l’opposé de sociétés beaucoup plus récentes et soi-disant avancées, la place de la femme dans l’Égypte ancienne est exemplaire par sa  modernité. À défaut d’une stricte égalité avec l’homme, on lui reconnaît son indispensable complémentarité, avec tout le respect et les droits qui lui sont associés. La religion égyptienne était complexe et omniprésente à tous les stades de l’existence. La vie politique, mais aussi de la vie de tous les jours,  était rythmée par la religion. Mythe fondateur de la civilisation égyptienne, la légende d’Isis et d’Osiris, en racontant des événements antérieurs au règne des pharaons humains, donne la légitimité au roi de se réclamer des dieux. Mort sans descendance, le corps d’Osiris est découpé en morceaux par son assassin. Mais Isis le reconstitue et le ramène un temps à la vie pour être fécondée. Osiris, le dieu des morts, est la première momie égyptienne, momie mythique, mais suivie par tant d’autres, bien réelles. Les techniques utilisées par les Égyptiens pour embaumer leurs morts avaient pour but de les préserver pour la vie éternelle dans l’au-delà. Le Livre des Morts contenait les formules magiques que devait connaître le défunt pour passer avec succès les épreuves  du Jugement Dernier. L’Égypte des pharaons nous est aussi connue par ses extraordinaires constructions monumentales, comme les  grandes pyramides du plateau de Gizeh, nécropole de quelques grands pharaons de l’Ancien Empire, les tombeaux de la Vallée des Rois, située à proximité de Thèbes (aujourd’hui Louxor), connue pour abriter les hypogées de nombreux souverains du Nouvel Empire, ou le gigantesque temple de Karnak,  consacré au dieu Amon de Thèbes. L’expédition d’Égypte de Bonaparte, qui a permis à l’Occident de découvrir les vestiges de lacivilisation égyptienne antique grâce aux travaux des membres de la commission scientifique, peut être considérée comme le point de départ de l’égyptologie. Vincent Willaime, rédacteur en chef adjoint d’Égypte Ancienne Magazine

Avis
Rédigez votre propre commentaire
Ajouter votre commentaire :Hors-série Egypte Ancienne n°5 - Tout savoir sur l'Egypte Ancienne
Note