Histoire
Autres vues

Les Enigmes de l'Histoire n°32 - L'ordre du Temple, de l'histoire à la légende

Description rapide

Entrez dans la légende des Templiers : la fondation, la vie quotidienne, les commanderies, l'organisation et le fonctionnement… Et aussi : Naachtun, Leif Erikson, la bataille de Fort Alamo, la légion Romaine…

10,90 €
En stock
Plus d'information
Pays de fabrication France
Référence 9188-HI6 32
Éditeur Diverti Editions
Description du produit

LES ACTUALITÉS DE L’HISTOIRE par Vincent Willaime

Dossier : L’ORDRE DU TEMPLE
De l’histoire à la légende, par Vincent Willaime

NAACHTUN
La dernière cité maya par Umberto Vasco

LEIF ERIKSON
Le premier Européen à avoir découvert l’Amérique, par William Cevennit

LA BATAILLE DE FORT ALAMO
Les Thermopyles américains, par Vincent Willaime

Les Cahiers de l’Histoire
LA LÉGION ROMAINE LE BRAS ARMÉ DE L’EMPIRE par Thomas Arrighi et Maxime le Nagard

À VOIR, À LIRE

ÉDITO
Depuis le célèbre ouvrage de Maurice Druon, Les rois maudits, la tragédie de l’Ordre du Temple est entrée dans l’inconscient collectif. Pourtant, bien avant la publication des sept tomes de sa saga capétienne, la thématique templière avait déjà impacté certaines sociétés initiatiques, à l’instar de la Francmaçonnerie. S’il semble évident que la postérité fameuse que connaît l’Ordre aujourd’hui est la conséquence, plus ou moins directe, de sa condamnation et plus précisément de l’anathème qu’aurait lancé son grand maître, Jacques de Molay, agonisant sur son bûcher, la création des Templiers marque pourtant une sorte de tournant dans l’histoire de la Chrétienté et plus particulièrement dans celle des Croisades.
En effet, le Temple est né avec les Croisades. Il est même apparu dans cet unique but : protéger les routes qui mènent les pèlerins chrétiens aux Lieux saints de la Palestine. La création d’un ordre à la fois religieux et militaire est une nouveauté copernicienne au Moyen Âge. Avant la fondation de l’Ordre, la guerre en Terre sainte est confiée à des laïcs qui guerroient loin de leur fief dans un triple but : la gloire, la richesse et la rémission de leurs péchés.
En appuyant la création d’un ordre religieux militaire de moines soldats qui dépend exclusivement du Pape, le clerc le plus influent de son temps, Bernard de Clairvaux, définit une nouvelle façon de faire la guerre. Bénis par l’Église, les chevaliers du Temple mènent une guerre qui devient sainte. Saint-Bernard, en grand admirateur de Saint-Augustin, applique, lorsqu’il participe à la rédaction de l’Éloge de la nouvelle Milice, les préceptes de l’évêque d’Hippone dans son traité La cité de Dieu contre les païens, qui n’était somme toute que l’application littérale de la phrase de l’Évangile selon Luc : « contraint-les d’entrer [dans la vraie foi] » (Luc XIV.23).
Bonne Lecture,
La Rédaction.

Vous pourriez également être intéressé par le(s) produit(s) suivant(s)
Avis
Rédigez votre propre commentaire
Ajouter votre commentaire :Les Enigmes de l'Histoire n°32 - L'ordre du Temple, de l'histoire à la légende
Note