Histoire
Autres vues

La Marche de l'Histoire 35 - Les hasards qui ont fait l'histoire

Description rapide

Dans ce numéro, découvrez les grands faits historiques, de l'antiquité au moyen-âge, de l'époque moderne aux grandes figures qui ont marqué leur temps. Avec un dossier étonnant sur les hasards qui ont changé l'Histoire.

 Découvres les offres d'abonnement à La Marche de l'Histoire : cliquez ici 

8,90 €
En stock
Plus d’information
Pays de fabrication France
Référence 11642-HI9 35
Éditeur Diverti Editions
Nombre de pages 116
Description du produit

LE GRAND DOSSIER : Les hasards qui ont fait l’histoire
Telle qu’elle est présentée dans les manuels scolaires ou les documentaires, l’histoire prend la forme d’un enchaînement logique et implacable, sans imprévus ni aspérités. Est-elle seulement aussi lisse qu’on voudrait bien le penser ? La réponse est bien évidemment non ! Truffée d’anecdotes, de coïncidences et de bafouilles monumentales, l’histoire a parfois trébuché sur un paramètre inattendu, le hasard… Enquête dans les coulisses de l’histoire, à la poursuite de ses tournants inattendus, parfois cocasses, souvent déterminants… Une enquête de Nicolas Méra.

ANTIQUITÉ : Les Antonins, le siècle d’or de Rome
Les Antonins sont une dynastie d’empereurs romains qui ont régné de 96 à 192 de notre ère. La période est marquée par le règne consécutif de cinq empereurs remarquables, Nerva, Trajan, Hadrien, Antonin et Marc Aurèle, l’apogée de l’Empire romain et le choix d’un successeur par l’empereur régnant de son vivant. Seul Marc Aurèle dérogera à la règle en choisissant son fils Commode, qui fut d’ailleurs l’un des pires empereurs et marqua la fin de la dynastie. Retour sur une dynastie impériale prestigieuse. Un dossier de Vincent Willaime.

Uchronie : Et si Vercingétorix avait vaincu Jules César à Alésia

MOYEN ÂGE : Thomas Becket, meurtre dans la cathédrale
Le 29 décembre 1170, quatre chevaliers tuent Thomas Becket, archevêque de Canterbury, dans sa propre cathédrale, alors qu’il célébrait l’office des vêpres. C’est le plus retentissant des meurtres d’évêques de l’histoire de l’Europe médiévale. Qui était-il ? Pourquoi a-t-on voulu l’assassiner ? Une enquête de Vincent Willaime.

ÉPOQUE MODERNE : Les pèlerins du Mayflower
« Ils savaient qu’ils étaient des pèlerins. » C’est par ces quelques mots inspirés de l’Épître aux Hébreux que William Bradford (1590-1657), futur gouverneur élu de la colonie de Plymouth, a fait passer à la postérité les modestes passagers embarqués en 1620 à bord du Mayflower. Dans le journal qu’il tient plus de trois décennies durant, Of Plymouth Plantation, se construit un récit fondateur de l’Amérique puritaine, dont on fête en ce temps d’élection présidentielle le 400e anniversaire et dont chaque année le repas de Thanksgiving commémore le souvenir idéalisé… Un dossier du Professeur Pierre-Yves Beaurepaire.

LÉON GAMBETTA
Le 19 juillet 1870, la France déclare la guerre à la Prusse. Affaibli depuis plusieurs années par la maladie, l’empereur Napoléon III est pessimiste quant à son issue : l’armée de la Confédération allemande surclasse l’armée française et la France n’a aucun allié. Le 2 septembre, Napoléon III capitule avec une partie de l’armée à Sedan. Le 4 septembre, Léon Gambetta proclame le rétablissement de la République et un gouvernement provisoire est formé. Le 7 octobre, il quitte Paris assiégée en ballon pour organiser la résistance en province. Retour sur un héros de la République. Un texte de Vincent Willaime.

L’histoire à l’école
L’enseignement de l’histoire à l’école a toujours constitué un enjeu politique. La matière histoire, associée systématiquement à la géographie, permet à l’élève – aujourd’hui on dirait l’apprenant ! – à la fois de se situer dans le temps et l’espace, mais aussi de comprendre le présent et la société dans laquelle il évolue, grâce à l’analyse du passé. Il s’agit donc d’une réflexion sur le temps et la façon dont il modèle la société, donc l’homme… Un article de Philippe Ilial.

ÉPOQUE CONTEMPORAINE
La guerre d’Algérie et les Français, un conflit lointain ? À l’occasion de l’anniversaire du référendum sur l’autodétermination de l’Algérie, nous sommes revenus sur ces années noires en réfléchissant à la façon dont les Français de métropole ont pu vivre ces « événements ». Une enquête de Jérémy Guedj.

INTERVIEW : Nicolas Méra
Une histoire de la « sérendipité ». Si l’histoire est une science humaine qui s’inscrit de fait dans le temps long et justifie ainsi l’assertion que « rien n’arrive par hasard » ; la trame historique est pourtant jalonnée de personnages qui se rencontrent par hasard ou de découvertes faites au hasard…

BALADE EN FRANCE : Strasbourg
La ville de Strasbourg est l’une des trois capitales européennes, avec les villes de Bruxelles et de Luxembourg. Capitale de la région Alsace, ayant une histoire particulièrement tourmentée consécutive aux aléas des décisions politiques prises des deux côtés du Rhin, elle est également une eurométropole.

Avis
Rédigez votre propre commentaire
Ajouter votre commentaire :La Marche de l'Histoire 35 - Les hasards qui ont fait l'histoire
Note

Les données personnelles recueillies vous concernant font l’objet d’un traitement effectué par Diverti Editions pour la finalité suivante : attribution d'une note - assortie d'un commentaire - à un produit. Les données sont conservées pendant toute la durée d'existence du produit dans le catalogue du site. Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de portabilité, d’effacement de vos données personnelles. Pour l’exercer, veuillez vous adresser à : Diverti Editions, 17, avenue du Cerisier Noir, 86530 Naintré ou contact@divertistore.fr. Politique de protection des données personnelles