Histoire
Autres vues

Tout savoir sur les stratèges du troisième Reich - Histoire du Second Conflit Mondial Hors-Série n°9

Description rapide

Certains généraux visionnaires, grands stratèges ou courageux tacticiens, émergèrent du chaos de la bataille pour faire de l’Allemagne nazie, un ennemi puissant et imprévisible que seule une large coalition allait pouvoir mettre en déroute. Le présent magazine propose les portraits des grands généraux qui marquèrent l’histoire du IIIe Reich, de quelques soldats qui se révélèrent être ce que l’histoire a nommé des « héros »

13,50 €
En stock
Plus d'information
Référence 9530-HI2 HS 09
Éditeur Diverti Editions
Description du produit

Les Grands Généraux
Albert Kesselring
Erich Von Lewinski von manstein un stratège au service de la reichswehr
Karl Dönitz, père des loups gris de la kriegsmarine
Adolf Galland, le plus jeune général allemand de la guerre
Heinz Guderian, père de la blitzkrieg
Walter Model, le pompier d’hitler
Erwin Rommel, le maréchal le plus emblématique du troisième reich

Les Grands Soldats
Günther prien, le taureau de scapa flow
Hans-Joachim Marseille, l’étoile africaine
Erich Hartmann, le plus grand as de tous les temps
Walter Nowotny, as sur messerschmitt 262
Kurt « Panzer » Meyer
Michael Wittmann, un chef de char incontesté

Héros controversés
Hanna Reitsch, une femme pilote d’élite
Joachim Peiper, une icône du iiie reich
Otto Skorzeny, l’homme des coups tordus
leni Riefenstahl, une femme au service du Reich
Quand la mythologie nazie avait besoin d’images

Édito
Si la guerre est une monstruosité dont l’objectif est l’anéantissement de l’autre, elle constitue aussi, de façon à la fois pragmatique et historique, un laboratoire technologique, mais également social et psychologique. La domination de l’adversaire – ou sa propre survie – nécessite la mise en œuvre de la totalité de ses capacités dans un seul but : triompher.
La Deuxième Guerre mondiale n’échappe pas à la règle ; la médecine, la technique et la science sont sorties « grandies » de l’affrontement ; l’entrée dans l’ère de l’atome et la conquête spatiale en sont les exemples les plus évidents.
Sur le plan humain, la guerre agit comme un révélateur, elle permet à des individus lambda, plongés dans l’adversité, de se découvrir des talents particuliers, ce fut le cas avec ce que l’histoire a retenu comme étant des « as », à l’instar des jeunes pilotes de chasse de la Luftwaffe ou de certains tankistes, dont les prouesses, agitées par la propagande du docteur Goebbels, allaient remonter le moral à la fois des troupes, mais surtout de la population civile.

La guerre permet également à des individus doués de certains talents inutilisés en temps de paix, de s’en servir en les mettant au service d’une cause, ici celle de la domination nazie. Ce fut le cas de Leni Riefenstahl, réalisatrice de génie qui mit son art au service du Reich ou d’Anna Reitsch, pilote surdouée, qui participa à faire de l’aéronautique nazie le précurseur technologique de l’aviation à réaction...

Mais la guerre est surtout propice à l’émergence d’une nouvelle vision de la stratégie et de la tactique. L’armée allemande de l’entre-deux-guerres, réduite par le traité de Versailles à cent-mille hommes, ne pouvait plus mener la guerre comme elle le fit lors de la Première Guerre mondiale. De cette constatation allait émerger l’idée du Blitzkrieg ou guerre éclair ; une formidable combinaison de blindés, d’aviation et d’infanterie, dont les frappes, presque chirurgicales, allaient déstabiliser l’adversaire dans les premiers temps du conflit. Certains généraux visionnaires, grands stratèges ou courageux tacticiens, émergèrent du chaos de la bataille pour faire de l’Allemagne nazie, un ennemi puissant et imprévisible que seule une large coalition allait pouvoir mettre en déroute.

Le présent magazine propose les portraits des grands généraux qui marquèrent l’histoire du IIIe Reich, de quelques soldats qui se révélèrent être ce que l’histoire a nommé des « héros », pour finir sur quelques personnalités particulièrement controversées telles que Joachim Peiper ou encore Otto Skorzeny, l’homme des « coups de main » du Führer.

Avis
Rédigez votre propre commentaire
Ajouter votre commentaire :Tout savoir sur les stratèges du troisième Reich - Histoire du Second Conflit Mondial Hors-Série n°9
Note