Histoire
Autres vues

Les Secrets de la Loge n°19 - De l'anti-maçonnisme à l'anti-Judaïsme : complots, mensonges et calomnies

Description rapide

Plongez dans les secrets de la Franc-Maçonnerie

9,00 €
En stock
Plus d'information
Référence 9236-HI7 19
Éditeur Diverti Editions
Description du produit

De L’Anti-Maçonnisme à L’anti-Judaïsme par Pascal Balmès, auteur et journaliste.
La Franc-Maçonnerie fut officiellement fondée, à Londres le soir de la Saint Jean, le 24 juin 1717, au premier étage d’une auberge nommée l’Oie et le Gril. Il est à noter qu’on lui laisse durant les premières années de son existence une paix « royale». A part quelques curiosités que certains ouvrages vont alimenter avec force et vigueur.

Balzac et la Franc-Maçonnerie ou le choc, sinon la guerre, des mondes… par Jacques Sirgent, auteur et journaliste.
Dans sa préface aux Diaboliques de Barbey d'Aurevilly, édition 1991 (la première édition ayant été saisie par la police dès le premier jour de mise en vente, en novembre 1874), l'académicien Jacques Henry Bornecque écrit : « Trois indices sont essentiels pour avoir quelque chance de commencer à comprendre un être : les amours où il s'est perdu, les lectures où il s'est trouvé et les hantises qu'il a dû transfigurer ».

La Survivance de l'Âme dans la Philosophie Païenne par André Pezzani, journaliste.
Platon, en adoptant la doctrine de Pythagore, a essayé de la fonder sur quelques preuves, et l'a élevée par là à la hauteur d'une idée philosophique.

La Faim des Vampires et la Quête du Sang
par Jacques Sirgent, auteur et journaliste.
L’Histoire serait la science qui étudie les événements et faits du passé. L’Histoire officielle est sans doute celle qui ne choisit que d’étudier certains événements et d’en occulter d’autres, plus gênants et qui donnent une triste image de notre humanité..

EDITO
L'antimaçonnisme (ou antimaçonnerie) désigne la critique, l'opposition et l'hostilité manifestées à l’encontre de la Franc-Maçonnerie et de ses membres. Souvent liées à l’Église catholique, qui condamna à plusieurs reprises la Franc-Maçonnerie en tant que telle depuis la bulle pontificale « In eminenti apostolatus specula » en 1738, les condamnations au sujet de la société initiatique se sont exprimées sous des natures et formes diverses. L'acceptation globale de l'idéologie démontre que la distribution des préjugés fut variables au sein des classes sociales et selon les appartenances religieuses. En tant que phénomène sociétal, l'antimaçonnisme constitue une réalité historique et sociale qui puise sa source dans plusieurs strates de l'histoire. La chronologie du phénomène rapporte un ensemble de faits concentrés géographiquement en occident. Les politiques et publications antimaçonniques décrient généralement des intentions et des actions de conspiration liées à un secret, telles les théories du complot maçonnique. Les hostilités furent nourries de tout temps par de multiples interprétations spéculatives telles que l’immixtion dans le pouvoir politique et judiciaire, les hauts grades, l'influence déterminante et l’insertion de symboles dans la vie civile qui en résultent. Dans une optique plus rationnelle, l'antimaçonnisme découle d'une opposition aux idées progressistes et libérales issues du siècle des Lumières, époque où certains philosophes de renom ont adhéré à l'école de pensée. À la suite notamment des ouvrages de l’abbé Barruel, qui défend la thèse que la Révolution française résulterait d’un complot maçonnique, l’antimaçonnisme devient progressivement une doctrine qui se développe dans les milieux catholiques ultramontains et chez les penseurs de la contre-révolution. Au XXe siècle, si la Franc-Maçonnerie est jugée « contre-révolutionnaire » par l'Internationale communiste qui l'interdit à ses partisans, la défiance à son encontre est reprise par l’extrême droite qui l'associe au discours antisémite par une dénonciation de « complot judéo-maçonnique », soupçonnant l’existence d’un faisceau d’intérêts communs. Les régimes dictatoriaux en général de par le monde et la Seconde Guerre mondiale furent les théâtres des persécutions les plus sévères à l’égard de la Franc-Maçonnerie.

Avis
Rédigez votre propre commentaire
Ajouter votre commentaire :Les Secrets de la Loge n°19 - De l'anti-maçonnisme à l'anti-Judaïsme : complots, mensonges et calomnies
Note