Histoire
Autres vues

Les dangers de la Télévision - Complots et Dossiers Secrets numéro 37

Description rapide

L'art de la stratégie réside précisément dans la subtile confrontation entre d'une part, les capacités d'influence sur l'adversaire, positives ou négatives, et d'autre part, l'évaluation des coûts inhérents aux moyens à disposition pour effectuer cette influence.

7,50 €
En stock
Plus d'information
Pays de fabrication
Référence 9833-HI3 37
Éditeur Diverti Editions
Description du produit

L'influence peut être négative pour l'adversaire : destruction de ses forces et de ses biens, ou peut être positive : proposition de traité de commerce, négociation avantageuse ; la conjonction de ces moyens d'influence doit permettre une meilleure efficacité au rapport des coûts qu'impliquent chaque combinaison possible, entre techniques d'influence négative et positive, c'est donc « jouer de la carotte et du bâton », en fonction des prix et de l'efficacité de la carotte et du bâton. Pour l'exemple, on peut imaginer qu'une phase destructrice qui apparaisse catastrophique à l'ennemi, soit suivie d'une proposition de paix dotée d'avantages inattendus, proférant alors un caractère providentiel à ce qui ne sont que des exigences. Nous voyons qu'ici, la stratégie tient à un choix subtil, émanant d'une réflexion qui vise à faire converger vers un objectif des moyens parfois contradictoires, ce choix constitue l'art de la stratégie. « Là est donc l'intelligence de la stratégie, ses moyens sont de complexes combinaisons de techniques d'influence, mais pour les élaborer, il faut analyser l'effet moral décisif et savoir qui on veut convaincre ». Dans le cas d'un gouvernement central, on peut choisir d'agir directement sur ses dirigeants et sur ce qui fait leur capacité d'influence (attaquer ou arrêter les personnes dirigeantes, leur administration, ou plus souvent leur propre capacité d'action : l'armée ennemie), ou bien sur un tiers qui a une influence sur eux (une organisation internationale comme l'ONU, des alliés influents, ou la population : solution particulièrement efficace dans une démocratie ou une société très divisée politiquement ou ethniquement). 

Sommaire

ACTUALITÉS
Les intérêts du Big Business passent avant la santé humaine P.6 Abriela Segura, M.D., cardiochirurgienne. Depuis quelques années, un nombre croissant de publications remettent en cause le rôle des graisses saturées dans la survenue des maladies cardiovasculaires, allant jusqu'à les disculper complètement..

Charlottesville : Allez-vous mordre à l’hameçon ? P.11 Joe Quinn, journaliste. La marche de la « suprématie blanche » et l'attaque de voiture contre les contre-protestants antifa à Charlottesville la semaine dernière, ont été présentés par les médias traditionnels comme une preuve claire du racisme endémique en Amérique, en particulier parmi les conservateurs et ceux qui ont voté pour et/ou soutenant Donald Trump.

Vers des vaccins anti-cancer plus efficaces ? P.15 Et si administrer des vaccins thérapeutiques contre les cancers par voie intramusculaire ou sous-cutanée n’était pas la méthode la plus efficace ? De récents travaux de chercheurs de l’Inserm, soutenus par la Ligue Nationale contre le Cancer, indiquent que, au moins pour les vaccins thérapeutiques destinés à traiter les tumeurs de la tête et du cou, la voie nasale est une bien meilleure option

Réchauffement climatique le CO2  atmosphérique n’a pas toujours été le coupable P.17 Le CO2 atmosphérique est le facteur principal du réchauffement climatique actuel. Mais ce forçage opère-t-il à toutes les échelles de temps ?

Petit écrans, Grands effets... P.28 Michelle Lemaire, auteure. Nul n’oserait affirmer le contraire : la télévision agit fortement sur nos pensées donc sur nos comportements. Et par conséquent sur nos relations, nos décisions, nos orientations, nos achats, bref sur notre vie toute entière. Faut-il s’en plaindre ? Faut-il jeter l’appareil avec l’eau du bain ? Oui, c’est bien d’un bain qu’il s’agit et même… d’un bain qui déborde ! Pire, depuis plusieurs années… en continu !

WAsHiNGtON. comment l’argent a ruiné la démocratie américaine P.46 Thomas Gentilli, journaliste. Les élections présidentielles, qu’elles soient américaines ou françaises, représentent de nos jours des sommes étourdissantes. En France, les 74 millions d’euros (officiellement) dépensés par tous les candidats en 2012 paraissent dérisoires en comparaison des trois milliards de dollars que vont coûter les prochaines élections américaines.

Pourquoi l'islamisme séduit-il ? éléments de réponse P.64 Bérangère Bienfait, auteure et jounaliste. Dans l’avant-propos, Islam et islamisme sont des notions bien distinctes l’une de l’autre : « L'islam est une religion, une spiritualité, une éthique, des croyances, des traditions, des dogmes et des coutumes ; l’islamisme est une idéologie politique ou plus précisément une idéologisation de l'islam, voire une politisation de cette religion ».

Pourquoi perd-on la guerre ? un nouvel art occidental P.82 Bérangère Bienfait, auteure et journaliste. On se demande comment les troupes européennes ont pu vaincre de 1830 à 1940, des armées asiatiques ou africaines pourtant largement supérieures en nombre, alors qu'après la Seconde Guerre Mondiale, les armées occidentales ne l’emportèrent que rarement sur ces mêmes troupes asiatiques ou africaines, moins nombreuses cette fois !

Vous pourriez également être intéressé par le(s) produit(s) suivant(s)
Avis
Rédigez votre propre commentaire
Ajouter votre commentaire :Les dangers de la Télévision - Complots et Dossiers Secrets numéro 37
Note