Histoire
Autres vues

Complots et dossiers Secrets n°34 - Illuminati, Franc-maçonnerie : la possession satanique ?

Description rapide

100 pages d'informations top secrètes : un plan machiavélique est-il à l'œuvre ? Un grand thème développé, et 4 dossiers d'investigation, pour mieux comprendre les enjeux du monde d'aujourd'hui… et les manipulations orchestrées d'en haut !

8,50 €
En stock
Plus d'information
Référence 9410-HI3 34
Éditeur Diverti Editions
Description du produit

ACTUALITES – ELECTIONS AMERICAINES

Changements terrestres. conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et météorites
Avec la débâcle des élites libérales sur l'air de « Trump-ocalypse », les intendants de l'empire sont en train de rapidement perdre l'emprise qu'ils avaient autrefois sur la réalité.

Après la libération d'Alep, place à la Guerre psychologique, par Paul Mansfield, journaliste.
Alors que l'Armée syrienne est en passe de libérer la totalité d'Alep des griffes de groupes terroristes dirigés par al-Qaïda, on s'attendrait à ce que le monde entier célèbre une défaite majeure du terrorisme international.

Qui est derrière « l'observatoire syrien des droits de l'homme » ? Epycomède, journaliste.
RFI s'est interrogé sur les personnes derrière « L'observatoire syrien des droits de l'homme » dans un reportage qui a été diffusé le 18 octobre. RFI reconnaît qu'il n'y a qu'un seul individu dans cet observatoire et qu'il est basée à Londres.

Pourquoi trump a probablement remporté le vote populaire, par Niall Bradley, journaliste.
Plus je réfléchis aux déclarations des médias US selon lesquelles Hillary aurait remporté le vote populaire, plus je pense qu'elles sont bidon et que les chiffres ont été manipulés. Franchement, dans un camp, vous avez un homme qui, pendant toute la campagne présidentielle, s'est fait éreinter par les médias principalement parce qu'il est vulgaire, misogyne et a une réputation discutable.

L'élection de trump est un avertissement, mais pas pour les raisons qu'on pense, par Joe Quinn, journaliste.
Ce qui nous intéresse, ce n'est pas le fait que Donald Trump a été élu président des États-Unis, mais les conditions qui lui ont permis d'accéder à la présidence. Alors, qu'est-ce qui a poussé les Américains à voter pour Trump ou pour Hillary à cette élection ?

EN COUVERTURE :
Illuminati. La possession satanique ? Bérangère Bienfait, auteure et journaliste.
L'auteur, Henry Makow, n'hésite pas à se montrer téméraire pour exposer sa version toute personnelle des Illuminati. Il s'agit de sa part d’un 3e ouvrage sous-titré « La possession satanique », et de son 4e sur la question. En abordant les Illuminati, le sujet est à moitié posé. Bien évidemment, la majorité des thèmes « rebrodent » sur ceux développés par d'autres auteurs. Mais Henry Makow paraît décidé à convertir ces mêmes lecteurs. Selon lui, notre monde est mal en point à cause d’un phénomène qui n’est ni récent ni même isolé : « Une rébellion contre Dieu et l'ordre naturel et moral ».

Éducation Nationale. Notre système éducatif est-il en faillite ? Bérangère Bienfait, auteure et journaliste.
Dix ans avant le présent ouvrage, La fabrique du crétin (2004) dressait déjà un constat lucide et accablant des dysfonctionnements de l’École de la République. Aujourd'hui, Tableau noir fait celui, impitoyable, d'une faillite générale, en dépit des multiples pseudo-réformes entreprises, ou peut-être même à cause de celles-ci ! Arrivé au pouvoir avec un prétendu projet de refondation, le gouvernement socialiste a achevé le désastre commencé dans les années 1990.

ÉDITO
Les origines du satanisme sont liées aux différents courants des débuts du christianisme, regroupés sous le terme de « gnosticisme » ou « ésotérisme » qui trouvent leurs origines dans les croyances des civilisations antiques du Proche-Orient et d'Europe. Dans cette optique le terme de satanisme désigne les croyances qui s'acharnent à détruire la doctrine officielle de l’Église chrétienne à l'intérieur même du contexte géographique et culturel chrétien. Durant le Moyen Âge en Europe, on appelle le satanisme sabbat ou sabbat des sorcières et semble être pratiqué exclusivement en-dehors des villes, à la campagne par les classes paysannes. La première mention d'un sabbat urbain en France, désormais appelé satanisme, date selon Massimo Introvigne du XVIIe siècle et de « l'affaire des poisons » dans laquelle sont impliqués des proches de Louis XIV. Des morts suspectes, dues aux poisons de l'avorteuse Lavoisin et de son acolyte l'abbé Quibourg. Le satanisme existe désormais au coeur de la capitale et au coeur du pouvoir. Introvigne indique que des messes noires sont pour la première fois avérées en ville, liées à des rassemblements sataniques dans la chapelle de l'abbé Quibourg. Les produits des avortements, les foetus morts, seraient utilisés lors de messes noires. Des infanticides auraient également eu lieu en présence de membres de l'aristocratie. Des choses similaires ont lieu ailleurs en Europe à la même période, en Angleterre (Dead fire club), Russie, Italie. L'Europe chrétienne génère aussi une Europe antichrétienne. La Révolution française sera qualifiée par Joseph de Maistre d'« intégralement satanique, consubstantiellement satanique, elle représente le mal » générée par ce qui représente le mal pour les catholiques monarchistes : la philosophie des Lumières, le rationalisme, puis la Franc-Maçonnerie. À cette époque des écrits sont publiés afin d'établir les origines de ces « influences néfastes » en France et en Allemagne. (cf. Les écrits de l'abbé Fiard de Dijon, « La France trompée par les magiciens et démonolâtres du XVIIIe siècle, influence des Maçons, des illuminés et des ventriloques », Joseph Görres, « La mystique divine, naturelle et diabolique », « Moeurs et pratiques du démon de Gougenot des Mousseaux », « Les rapports de l'homme avec les démons » de Joseph Bizouard, cités par François Angelier). Eugène Vintras et l'abbé Joseph-Antoine Boullan prétendront connaître le démon et les moyens de lutter contre lui (notamment en péchant à la place des pécheurs). Cette atmosphère est le terreau de croyances diverses qui, au XIXe siècle, peuvent être rapprochées de près ou de loin de manifestations sataniques rappelant la profusion des débuts de l'ère chrétienne que nous nommons plus haut « ésotérique » ou « gnostique ». Et qu'en est-il de nos jours ? Certains chercheurs affirment que nous serions sous la coupe d'organisations secrètes et d'inspiration satanique. Ils nous manipuleraient depuis des siècles en attendant de nous précipiter dans l'abîme... Il est temps de faire le point...

Vous pourriez également être intéressé par le(s) produit(s) suivant(s)
Avis
Rédigez votre propre commentaire
Ajouter votre commentaire :Complots et dossiers Secrets n°34 - Illuminati, Franc-maçonnerie : la possession satanique ?
Note